WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Gouvernance -ide cas des pays mena.

( Télécharger le fichier original )
par MHADHBI FATMA
faculté de science économique et de gestion de Nabeul  - MASTER DE RECHERCHE en économie des affaires 2015
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 1 : Cadre théorique et conceptuel de la Gouvernance

Introduction

La notion de la bonne gouvernance est un sujet à la mode dans les débats économiques. Elle est envisagée comme un instrument organisationnel qui vise à améliorer l'efficacité de l'Etat dans la gestion des affaires publiques.

Ce concept trouve ses origines dans les travaux de Douglass C. North (1990, prix Nobel) sur les primautés des institutions dans le processus de développement des pays, bien que l'article de Ronald Coase (1937) , sur les coûts des transactions constitue le point de départ de la théorie institutionnelle. Mais ce sont les travaux de Jensen et Meckling (1976), et ceux d'Alchian (1965) et Demsetz (1967), qui ont mis en disposition les fondements théoriques de l'approche néoclassique des institutions. Cependant la limitation du corpus théorique néoclassique on l'associé à Williamson (1979), qui scrute les institutions comme un choix opportun permettent de réduire les coûts des transactions engendré par le marché, de même il a montré la « rationalité limitée » des agents économiques. Vers la fin des années 1980, les institutions financières internationales (BM, FMI, PNUD) ont introduit la notion de bonne gouvernance pour définir les critères d'une bonne gestion des affaires publics surtout dans les pays soumis au plan d'ajustement structurel.

D'autre part, la gouvernance est une notion polysémique, puisqu'elle peut être déclinée à toutes les échelles, on parle de gouvernance territoriale, gouvernance publique, gouvernance d'entreprise et gouvernance mondiale, ce qui n'est pas de nature à faciliter l'établissement d'une définition commune vu la divergence des études concernant ce domaine

Le thème de la bonne gouvernance est bien vaste. Elle paraît, de toute évidence, difficile de définir un outil de mesure pour saisir, dans un chiffre unique, c'est la raison pour laquelle plusieurs indicateurs composites sont nés pour mesurer les différents aspects de la bonne gouvernance.

Ce chapitre sera composé en trois sections : dans la première section nous appelons initialement l'origine de la gouvernance, le cadre théorique tout en donnant les différentes types et significations de ce terme. Dans la deuxième section nous essayons d'identifier la bonne gouvernance .Dans la troisième nous essayons de présenter les principaux indicateurs pour apprécier ce concept.

Section 1 : la gouvernance, définitions et cadre théorique

La gouvernance, une locution qui revient comme un leitmotiv dans la littérature économique renvoie à la manière " d'exercer le pouvoir" .Il est donc indispensable de définir clairement ce concept et d'identifier le cadre théorique associé à notre étude.

I. Définition et Origine de la gouvernance

1) L'origine du concept 

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.