WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact socio-économique des catastrophes naturelles. Cas des inondations du 1er septembre 2009 au Burkina Faso.

( Télécharger le fichier original )
par Aida Myriam Bari Sankara
Université Saint Thomas dà¢â‚¬â„¢aquin - Maitrise en sciences economiques 2013
  

précédent sommaire suivant

II. METHODOLOGIE DE L'ETUDE

1. Méthode d'analyse

Dans le cadre de notre étude, en fonction des objectifs et hypothèses préétablies, l'accent a été mis sur une méthode d'analyse statistique. Le choix a été porté sur une analyse statistique car elle permettra d'avoir une vision générale de l'impact de l'inondation sur les agrégats macroéconomiques, ceteris paribus, notamment l'évolution de la croissance économique, l'impact sur les finances du pays et aussi d'estimer l'effet des activités de réhabilitations effectuées. Cette analyse est basée sur une approche d'estimation des effets socio-économiques des catastrophes naturelles développée par la CEPALC, (2004). Cette commission a en effet mis au point une méthodologie d'évaluation des effets des catastrophes naturelles qui a repris, en les élargissant, les concepts élaborés il y a dix ans par le Bureau du Coordonnateur des Nations Unies pour les secours en cas de catastrophe (UNDRO). Elle offre, en outre, une méthode d'évaluation des effets directs (dommages) et indirects (pertes) de la catastrophe et de leurs conséquences sur le bien-être social et les performances économiques de la région ou du pays touché. Comme pour la méthode d'évaluation de projet, le processus d'identification des dommages causés par une catastrophe suppose de faire la comparaison entre la "situation sans catastrophe" et la "situation avec catastrophe", plutôt que celle entre situation "pré" et "post" catastrophe9. Il y aurait sinon un risque de surestimation des dommages causés par la catastrophe (dans le cas d'une production déjà en déclin) ou de sous-estimation (quand la production était en croissance), ou encore, les dommages pourraient n'être attribués qu'à la seule catastrophe alors qu'ils peuvent provenir aussi d'autres facteurs. L'évaluation est basée globalement sur des données secondaires des précédentes enquêtes, des estimations faite après l'inondation, prenant en compte, la revue documentaire et la collecte de données primaires sommaires fondées sur des interviews de groupes cible réalisés de manière participative avec les communautés et les membres du dispositif de gestion. A cet effet, notre enquête terrain(2014), menée auprès des ménages sinistrés par l'inondation du 1er septembre 2009 a permis de déceler l'impact de celle-ci sur leurs conditions de vie. Nous expliquons plus en détail la procédure utilisée pour mener l'enquête auprès des ménages.

9 En ce qui concerne les biens, la situation "pré-catastrophe" et la situation "sans catastrophe", sont comparables si la catastrophe est de courte durée (ouragans, inondations, tremblements de terre) ; elles pourront être différentes en cas de catastrophe à évolution lente (sécheresse, par ex.). L'évaluation économique des variations des flux de biens et de services exige cependant de pouvoir s'appuyer sur une projection de situation "sans catastrophe" pour pouvoir la comparer à une situation "de catastrophe" et de, convenablement corréler les dommages aux catastrophes.

BARI SANKARA Aida Année Académique 2012- 2013 Page11

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.