WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

De l'écrit à l'écran: l'information géographique à l'épreuve des NTIC


par Insa Manga
Université Jean Moulin Lyon 3 - DEA Sciences de l'information et de la communication 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

METHODOLOGIE DE RECHERCHE

Traiter d'une problématique de recherche en Sciences de l'information et de la Communication (SIC) aussi diversifiée que complexe que sont les influences du numérique sur les pratiques informationnelles des universitaires, tout en intégrant une approche sociologique, ne peut être possible que par l'adoption d'une stratégie de travail aussi méthodique que conceptuelle.

La démarche adoptée, plutôt hypothético-déductive, se justifie par un double soucis, celui de :

- Répondre aux exigences et aspirations de la formation, par ailleurs interdisciplinaire, en dégageant dans un seul sujet d'étude la pertinence de chaque discipline étudiée,

- Faire de ce mémoire, le premier document, le premier dossier qui illustre le début d'un projet plus complexe et plus enthousiaste, qui est celui de la thèse.

Pour cela, nous avons choisi de mettre en valeur trois grands axes de réflexion qui serviront sas doute de pilier à notre projet d'étude. Il s'agit notamment:

- du thème de l'information scientifique qui nous mènera sur celui des systèmes mis en place pour l'analyse, la gestion et la diffusion des masses sans cesse croissantes d'informations ;

- celui de réseau, technique et social en l'occurrence, qui facilite la coopération et le partage des informations. A ce titre nous accorderons une attention toute particulière à Internet, réseau mondial de circulation des messages, des idées, des discours...réseau au coeur de «l'ère électronique» qui a donné au concept d'information une dimension nouvelle.

- L'autre thème, indissociable des précédents et qui sera au centre de notre réflexion, est celle de la communication scientifique. Nous l'appréhendons dans toute sa complexité à travers l'exemple des chercheurs en géographie et insistons sur le rôle indispensable qu'elle détient dans l'activité de recherche.

Pour mener à bien ce travail, nous avons élaboré une méthodologie de recherche qui se résume en trois points.

a) La recherche automatique

Afin d'avoir une vision globale sur la question, nous avons entamé nos recherches par l'interrogation de divers moteurs de recherches (Google, Abondance, Atavista), ainsi que les bases de données FRANCIS et Article@INIST (catalogue du fond documentaire de l'Institut National de l'Information Scientifique et Technique) ou encore BN-OPALE PLUS, le catalogue en ligne de la Bibliothèque Nationale François Mitterrand. Nos explorations se sont poursuivies sur des sites spécialisés : les pages de Cybergéo (revue européenne de géographie entièrement numérique), de la revue Netcom... ou simplement d'instituts de recherches (INTD, ENSSIB), des portails (revues.org) ou d'Association à caractère scientifique (IGN, AFIGEO, CNIG1(*)...) ont ainsi été visitées.

Nous n'avons pas rencontré de difficultés particulières car les syntaxes utilisées sont à peu près identiques d'un moteur ou d'un catalogue à l'autre. Cette recherche automatique nous a souvent conduit sur des sites scientifiques où nous avons trouvé des informations satisfaisantes allant des simples articles, aux thèses en ligne et actes de colloques en passant par des dossiers réalisés dans le cadre d'études spécifiées.

b) La recherche manuelle constitue le deuxième volet de notre travail.

Elle s'est essentiellement déroulée dans les bibliothèques de l'INTD, de l'ENSSIB, à la BNF (Bibliothèque Nationale de France) et au SCD de l'Université de Paris 8. Nous avons pu ainsi consulté des articles de périodiques, les actes de colloque et des manuels de recherche ; bref, l'essentiel de la littérature disponible sur support papier traitant des problématiques générales des SIC.

c) Enquêtes et entretiens

Pour définir les pratiques informationnelles des géographes et caractériser les traits saillants de la communication entre chercheurs, nous avons opté pour une enquête sociologique auprès de chercheurs au sein de 3 laboratoires choisis au hasard (LADYSS, PRODIG et Géographie- Cités)

L'enquête quantitative sur les pratiques informatives des chercheurs malgré, les limites de méthode (seulement 11 chercheurs ont été interrogés), montrent l'intégration de l'informatique et des réseaux dans l'activité de recherche. L'usage de la messagerie se généralise, voire se banalise et constitue un nouveau mode de communication entre d'une part chercheurs et de l'autre, entre chercheur et étudiant. Internet est devenu également un outil incontournable pour la recherche d'information.

Une approche qualitative, par entretiens semi- directifs auprès des chercheurs, nous a permis de compléter nos informations sur les relations entre chercheurs et numérique. Les résultats obtenus confirment les tendances entrevues lors des enquêtes et permettent une lecture raisonnée du comportement des chercheurs, en partant de la perspective de l'acteur.

Une analyse des résultats des documents consultés et enquêtes réalisées ayant conduit à l'élaboration de cette étude, donne une place de choix à la recherche automatique.

L'approche méthodologique a été une étape riche en enseignement car ce fut, pour nous, une initiation du terrain, une mise en pratique des acquis théoriques en matière de Recherche Documentaire Informatisée.

* 1AFIGEO : Association Française de l'Information Géographique ; CNIG : Conseil National de l'Information Géographique ; IGN : Institut Géographique National.

précédent sommaire suivant


















World Family Special Ops of the Day: