WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Bale II et le financement des PME : Quels Impacts?

( Télécharger le fichier original )
par Mesmin Borgia DIKABOU
Université Paris Dauphine - Master en sciences de gestion 2006
  

précédent sommaire suivant

1.2.3 Rapprochement entre le ratio Cooke et le ratio McDonough

Le principe du seuil forfaitaire de 8% reste maintenu mais la différence entre les deux rations réside dans la prise en compte des éléments de calcul. En effet, dans

Bale II, il est tenu compte du risque opérationnel contrairement à Bale I.

Les deux derniers piliers de l'accord Bale II apportent une conception nouvelle sur le ratio prudentiel portant exigence minimale des fonds propres des établissements de crédit. Cette révolution est faite de façon à tenir compte des aspects qualitatifs déterminants dans l'évaluation du risque global. Ce qui n'était pas le cas avec le ratio Cooke.

Dans son premier pilier, Bale II améliore Bale I dans une optique de calcul dynamique et adaptée de l'évaluation des fonds propres réglementaires. Cette amélioration n'a pas pour but de baisser le niveau du ratio en deçà de 8%, mais plutôt permettre une meilleure allocation des ressources. Ce qui nous amène à se poser la question de l'incidence de cette reforme sur le

M.B. DIKABOU45

financement des entreprises et en particulier les PME. La réponse à cette question est apportée dans la partie qui va suivre.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.