WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Bale II et le financement des PME : Quels Impacts?

( Télécharger le fichier original )
par Mesmin Borgia DIKABOU
Université Paris Dauphine - Master en sciences de gestion 2006
  

précédent sommaire suivant

1.9 Le rôle des notations et processus de crédit

1.9.1 Rôle des notations

Une notation est une évaluation de la solvabilité d'un créancier spécifique. C'est en fait le calcul de la probabilité de voir le preneur de crédit assurer le remboursement du crédit contracté à terme.

Une PME qui intègre ce processus dans sa démarche de crédit à notre sens s 'adaptera plus facilement aux nouvelles conditions de Bale II.

Rappelons une fois de plus qu'il existe deux types de notations: les notations internes et externes.

1 Spread: écart entre une obligation émise par une entreprise et une obligation d'Etat à taux fixe. La somme est constituée par une espérance mathématique du risque de défaut de l'emprunteur et la prime de liquidité en cas de défaut (coût de la négociation).

M.B. DIKABOU59

Les notations externes : elles sont publiées par des agences spécialisées (citées dans la deuxième partie, pilier I: méthode standard) et concerne très souvent les grandes entreprises émettant des titres sur le marché financier. Ce n'est pas l'objet de notre étude.

Les notations externes: elles sont attribuées par les banques eux preneurs de crédits. Elles concernent généralement les PME et les banques ayant optées dans la détermination de leurs capitaux réglementaires l'approche IRB.

Pour procéder à la notation, la banque doit entretenir des bonnes relations avec son client pour approcher l'exhaustivité et la sincérité des informations nécessaires à la notation. Elles collectent pratiquement les informations par réception des états financiers et rapports annuels des entreprises demandeuses de crédits. Les établissements de crédits peuvent aussi (si besoin se fait sentir) faire appel à des agences de renseignements privées pour affiner l'information de leurs clients et alimenter au mieux leurs bases de données.

EXEMPLE DE RATING

350

300

250

Multiplicateur
en%

100

300

140

50

 
 
 
 

1

2

3

4

 

5 6 7

0 0,1 0,5 10

Rating (Figure 12)

200

150

50

0

Le graphique cicontre montre la manière dont les entreprises sont notées pour estimer la probabilité de

défaillance de
chaque emprunteur. Si une entreprise se voit attribuer une note de 5, on peut estimer la probabilité

de défaillance de ce profil de clients de la manière suivante: sur une base de 1000, on aura

une probabilité de 50/1000=5%. Ce qui revient à dire que ce profil a 5% de chance de tomber

en défaillance crédit. Sur un emprunt de 1 million d'euros, la banque risque de perdre 50 000

euros. Cette somme est donc à couvrir par les fonds propres réglementaires dans le cas où il

n'existe d'autres paramètres de risque.

En sus des éléments quantitatifs, entrent en ligne de compte aussi des éléments qualitatifs tels la qualité de l'équipe dirigeante, la forme juridique (suivant qu'on soit société de personne ou SARL, EURL...) et la situation du marché. Les deux types de données alimentent l'algorithme de calcul pour déterminer la notation devant servir à évaluer le risque PME.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.