WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse comparative de la prise ne charge et du coût des soins d'un épisode du paludisme simple chez les enfants de moins de 5 ans dans les centres de santé St Joseph, Esengo et Déborah

( Télécharger le fichier original )
par Eddy Kieto Zola
Ecole de Santé Publique de l'Université de Kinshasa - DES en Economie de la Santé 2004
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.6. ANALYSE COMPARATIVE DU COUT MOYEN DES SOINS D'UN EPISODE

DE PALUDISME SIMPLE DANS LE SECTEUR PRIVE PUR ET PRIVE-ASBL.

Nous présentons dans les lignes qui suivent l'analyse comparative du coût moyen des soins effectuée dans les 3 CS enquêtés.

4.6.1. COUT MOYEN DIRECT D'UN EPISODE DE PALUDISME.

Tableau n°22 : Part de chaque rubrique dans le Coût moyen direct des soins par CS.

Rubriques

CS Déborah

CS

Esengo

CS

St Joseph

Montant

en Fc

%

Montant

en Fc

%

Montant

en Fc

%

1

Fiche

0

0

100

3

300

6

2

Consultation

1.700

18,5

550

13

500

10

3

Examen labo

1.618

17,6

640

17

1.022

20

4

Médicaments

3.902

42

1.398

59

2.791

55,5

5

Soins jours 1+2

1.700

18,5

120

3

272

5,5

6

Dépenses
des médicaments
à domicile

221

2,4

160

4

157

3

7

Frais des actes
supplémentaires

63

1

0

0

0

0

 

Total

9.203

100

2.968

100

5.042

100

L'analyse comparative du coût moyen direct des soins renseigne que le montant payé au CS Déborah est deux fois plus que le montant payé aux deux autres CS. Les frais de consultation (1700), des médicaments (3902) et des soins des jours 1+2 (1700) constituent les facteurs explicatifs de la cherté du coût moyen direct des soins dans ce secteur privé lucratif.

Outre les frais que les malades paient à la caisse/réception, ils sont encore obligés, à chaque fois qu'ils se rendent au CS Déborah, de payer en moyenne 63 Fc chez les infirmiers traitant comme frais des actes supplémentaires.

Bien que le CS Déborah ne fait pas payer la fiche à ses malades, il les taxe 3 fois plus que les 2 autres CS, soit 1700Fc/malade. Ce qui est aussi à signaler le nombre élevé des examens de laboratoire demandés par ce CS. Le CS St Joseph vient en deuxième position pour le nombre d'examens demandés par malade.

La différence du coût moyen direct des soins entre les CS Esengo et St Joseph est assez importante (5.042 - 2.968 = 2.074 Fc). Ce qui nous pousse à faire, outre le t test échantillon indépendant, le test ANOVA pour tester si ces moyennes sont homogènes et différentes l'une des autres.

En outre, les médicaments contribuent à eux seuls à la hauteur de 59% pour le CS Esengo et 56% pour le CS St Joseph. Néanmoins, le coût de ces médicaments est de loin inférieur à celui du CS Déborah.

Selon les informations reçues auprès de ces gardes malades, les médicaments coûtent trop chers aux pharmacies des CS comparativement aux médicaments achetés à l'extérieur du CS.

Figure n°11 : Analyse comparative du coût moyen direct des soins dans les CS

enquêtés

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net