WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Pratique du Marketing au sein d'une entreprise. Cas de le Minotérie de Matadi (MIDEMA) en sigle

( Télécharger le fichier original )
par Laurent TINDA
Institut Supérieur de Commerce - Graduat en Gestion Commerciale, Option Marketing 2007
  

précédent sommaire suivant

2ème Partie : APPROCHE PRATIQUE DU MARKETING A LA

MINOTERIE DE MATADI « MIDEMA ».

Chapitre I : PRESENTATION DE L'ENTREPRISE

I.1. APERCU HISTORIQUE ET SIEGE

Soucieuse de réduire sa dépendance dans l'importation de la farine de froment, la République Démocratique du Congo a cherché les voies et moyens susceptibles de lui permettre de produire sur place, en qualité et quantité suffisante, cette denrée qui constitue l'élément de base dans la fabrication du pain. Cette tâche a été rendue possible grâce aux investisseurs américains qui ont accepté d'implanter une minoterie au Congo. D'où la création de la Minoterie de Matadi « MIDEMA » sigle.

Plus de trente ans après sa création, la Minoterie de Matadi (MIDEMA) demeure l'une des principales industries agro-alimentaires qui alimente la ville de Kinshasa en farine de froment de première qualité, en semoule et en sous-produits divers.

Constituée par l'acte authentique du 14 octobre 1968, la MIDEMA a été agréée et promulguée par l'ordonnance n 69-044 du 25 février 1969.

La convention d'établissement négociée avec l'état a été approuvée par le président de la république suivant l'ordonnance n 70-305 du 19 novembre 1970. Mise en chantier en 1971, la MIDEMA est devenue opérationnelle avec la mise en exploitation le 25 mars 1973 de l'usine située à Matadi, dans le Bas- Congo.

Le siège de la MIDEMA est situé sur l'avenue MONGALA N 13, commune de la GOMBE à Kinshasa. Tandis que le siège d'exploitation est situé dans le Bas- Congo, précisément dans la ville portuaire de Matadi.

I.2. OBJECTIF

L'objectif social de la MIDEMA demeure principalement de deux ordres :

Ø La transformation du blé en farine, et de la production de la semoule de blé, semoule et farine de maïs ; et

Ø La production d'aliments pour bétail et volaille

I.3. NATURE JURIDIQUE

La minoterie de Matadi « MIDEMA » en sigle, est une société par action à responsabilité limitée (S.A.R.L.). Principale filiale de la CONTINENTAL MILLING CORPORATION de New York jusqu'en décembre 1992, la MIDEMA est actuellement une société d'économie mixte financée par des milieux d'affaires américains, l'état congolais et des privés.

La MIDEMA est actuellement une société d'économie mixte dont le capital social se répartit à raison de 51,43% pour le groupe américain Seaboard Corporation représentée par sa filiale SEABOARD Overseas Limited, 40% pour la République Démocratique du Congo et les quelques pourcents restant pour des privés.

L'investissement initial de 5 millions de dollars américains s'élève actuellement à plus 25 millions de dollars américains. Tandis que son capital social est de 2.500.000 millions de dollars américains, la grande majorité des investissements ont été réalisés sur fonds propres.

I.4. DESCRIPTION DE L'USINE DE MATADI

L'usine a une superficie de 27.000 m2 et est composée, de gauche à droite, des ateliers mécaniques, du bâtiment abritant le moulin proprement dit derrière lequel apparaît le silo jumbo d'une capacité de 15.000 tonnes, le bâtiment de réception du blé ainsi que les silos de stockage, le parking camions et le garage.

Le bâtiment principal est composé de trois parties distinctes :

Ø La section nettoyage du blé (à droite) : le blé passe par de nombreuses machines de triage pour séparer le blé entier du blé cassé, du son, des déchets de toutes sortes et des poussières ; le blé entier est ensuite stocké en silos ;

Ø La section mouture (au centre) : deux lignes constituées chacune de 20 moulins écrasent le blé ; ce dernier passe par des tamiseurs appelés plansichters afin d'obtenir une farine de première qualité, de la semoule et des déchets comme le son et autres ;

Ø La section farine (à gauche) comprend les silos de stockage de farine, les machines pour l'ensachage des différents produits et le convoyeur qui expédie les farines vers l'aire de stockage, située au centre du bâtiment.

A droite du bâtiment proprement dit, se dressent les 20 silos de stockage, la nouvelle section de production ultra moderne installé l'année passé pour augmenter la capacité de mouture et a nécessitait un financement de près de 2.5 millions de dollars américains, puis la tour abritant les machines nécessaires à la réception de blé, la pesée, le pré - nettoyage et l'envoi du blé vers les silos. Avec le silo jumbo, la capacité de stockage de l'usine est de 31.000 tonnes.

Si en 1973, la capacité de production de la MIDEMA était de 6000 sacs de farine 45 kg par jour, soit 180.000 par mois, au fil des années, elle a connu une augmentation en cinq phases((*)1) :

1 en 1976, 7.700 sacs par jour, soit 231.000 par mois,

2 en 1982, 10.300 sacs par jour, soit 309.000 par mois,

3 en 1990, 12.300 sacs par jour, soit 360.000 par mois,

4 en 2005, 15.900 sacs par jour, soit 468.000 par mois, et

5 en 2006, 21.000 sacs par jour, soit 630.000 par mois.

I.5. LES PRODUITS MIDEMA

Le plus connu est incontestablement la farine de froment de 1ère qualité fabriquée par la MIDEMA depuis plus de 30 ans. La semoule est, elle, aussi répandue et fort appréciée des connaisseurs.

Outre ces produits classiques, la MIDEMA a la possibilité de produire une farine complète, une farine pour la fabrication de biscuits. Les sous-produits de l'usine (sons, germes et déchets de blé) sont :

Ø intégrés dans la fabrication des aliments pour bétail à l'usine Feedmill de Kinshasa ;

Ø ou compressés en pellet destinés au bétail. Ce produit est vendu localement ou exporté pour les USA et l'EU.

I.5.1. DU BLE A LA FARINE :

A peine déchargé, le blé est envoyé vers l'usine à l'aide du convoyeur. Dans la tour, il est pesé avec une balance automatique puis nettoyé en passant par diverses machines (épierreur, magnétiseur, tamis vibrant, ...). De ce premier tirage, l'on obtient du blé qui sera en silo, des déchets végétaux et des déchets inutilisables (cailloux et métaux).

Lorsque les meuniers le demandent, le blé est envoyé vers le bâtiment principal où il va subir une série de traitements destinés à le ramollir et à le renettoyer. A l'issue de ce second triage, les grains de blés entiers sont moulus à l'aide de 60 moulins à cylindres qui broient les graines de blé ainsi écrasé passe par des tamiseurs qui séparent la farine de la semoule et des autres sous-produits (sons et germes).

Les produits finis sont ensachés puis expédiés vers les aires de stockage prévues à cet effet. Très rapidement, les sacs sont vendus ou expédiés vers les quelques dépôts de la Midema et les grands consignataires.

I.5.2. LE CONTROLE QUALITE :

La Midema fabrique sa farine à l'aide de blé d'origines différentes, à savoir, américaine, argentine, française ou allemande. Elle réalise toujours des mélanges ce qui lui permet de garantir à ses clients une qualité constante et une fraîcheur optimale.

Pour assurer le contrôle qualitatif de la farine comme du blé, l'usine de Matadi est équipée d'un laboratoire moderne. Plusieurs spécialistes y réalisent en permanence des analyses notamment :

Ø celle du blé, à l'arrivée du bateau et avant la mouture,

Ø celles de la farine, toutes les heures tant au moulin qu'à l'ensachage.

Dans la boulangerie attenante au laboratoire, les spécialistes réalisent chaque jour des essais de panification dans des conditions de fabrication et de cuisson variées.

Ce sont d'ailleurs ces spécialistes, renforcés d'une équipe de techniciens, qui sont à la disposition de tous les boulangers désireux d'avoir avis, conseils ou assistance, chaque fois qu'ils le demandent. Ce service est offert à tous les clients, sans exception, qu'ils soient boulangers industriels ou artisanaux.

* (1) Source : Direction générale MIDEMA - Kinshasa, 2007

précédent sommaire suivant







Cactus Bungalow - Bar Restaurant on the beach @ Koh Samui