WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La monétisation des contenus musicaux dans l'espace numérique: la téléphonie mobile

( Télécharger le fichier original )
par Paméla MICHEL
Paris IV Sorbonne - Master 2 Administration et gestion de la musique 2009
  

précédent sommaire suivant

1.1.1.2 Haut débit : Les nouveaux modèles économiques intégrant la technologie à la musique

«Différentes analyses, notamment de l'OCDE, mettent en évidence les bienfaits que peuvent apporter les technologies de l'information et le haut débit pour les consommateurs, pour l'économie et pour la société (OCDE, 2003, 2004a, 2004g). La fourniture numérique prend une place croissante dans de nombreux secteurs économiques (par exemple les services aux entreprises et les services de santé) et ouvre des possibilités qui entraînent des répercussions sociétales plus larges, comme avec l'enseignement virtuel, la mise à la disposition d'informations sur les services publics, etc. Le développement des investissements dans les réseaux haut débit et le succès croissant du «large bande» auprès des consommateurs sont liés à ces applications légales et constructives, et on ne peut que souhaiter que le haut débit continue de gagner du terrain.17(*)»

À l'heure actuelle les nouveaux modèles économiques qui utilisent l'avancée technologique pour conquérir ou reconquérir les consommateurs ont en commun un point essentiel : «le haut débit». En effet, ce large canal permet à chaque modèle d'utiliser au mieux le potentiel de son produit. Par exemple, Internet et l'ADSL18(*) permettent l'achat en téléchargeant des contenus musicaux à travers une bande passante qui communique à très grande vitesse des données numériques. D'un autre côté nous verrons que la téléphonie mobile est aussi concernée par le potentiel numérique engendré par le haut débit.

Aussi, le haut débit joue-t-il un rôle important dans le renouvellement des chaînes de valeurs, des modèles économiques et des acteurs dans l'industrie musicale en ligne. «L'essor de l'accès au haut débit chez les internautes a eu un effet perturbateur sur la chaîne de valeurs et le modèle économique traditionnel de l'industrie musicale, en induisant l'apparition de nouveaux produits et processus, l'arrivée de nouveaux acteurs et l'émergence de nouveaux modes de consommation de musique et de recettes19(*)».

En ce qui concerne la transmission sur téléphone portable, il existe aujourd'hui la possibilité de capter Internet via le Wifi. Le Wi-Fi permet d'atteindre sans fil de très hauts débits de transmission : jusqu'à 5 Mbit/s. Accessible dans des zones de couvertures appelées hotspots, le Wi-Fi permet une connexion sans fil dans un rayon d'environ 100 mètres. Cependant cette technologie ne permet pas un accès immédiat à moins d'avoir les codes d'accès. Par ailleurs il existe la 3G, mais une offre de débit jusqu'à 200 Kbts/s a été rapidement disponible grâce à l'évolution possible du GSM vers la technologie EDGE20(*).

Le réseaux 3G dans ses débuts s'avérait très coûteux pour ces marchés émergents. Ainsi, d'autres types de réseaux ont évolué avec la norme GSM qui se présente comme un intermédiaire entre les réseaux 2G et 3G, développés par la technologie EDGE21(*) (Enhanced Data Rate for GSM Evolution). Le EDGE est né en 2003 chez l'opérateur américain Cingular Wireless (devenu depuis AT&T, rencontrée aussi sous l'acronyme EGPRS). Elle repose sur une infrastructure matérielle GSM mais modifie la façon dont le signal est codé pour optimiser le débit descendant.

Les opérateurs français ont adopté différentes stratégies en ce qui concerne la technologie EDGE et 3G :

Bouygues Telecom

Bouygues Telecom a utilisé le EDGE comme réseau «haut débit» en attendant le lancement de son offre HSDPA.

* 17 Direction de la science et de la technologie et de l'industrie, Contenus numériques haut débits : la Musique, 8 Novembre 2005.

* 18 Dictionnaire de l'informatique : asymetric digital suscriber line. Service d'accès à l' Internet utilisant les lignes téléphoniques classiques, en utilisant une bande de fréquence plus élevé que celles utilisée pour la téléphonie. Le débit descendant est plus élevé que le débit ascendant.

* 19 Direction de la science, de la technologie et de l'industrie. Comité de la politique de l'information, de l'informatique et des communications : Contenus numériques haut débit : La musique. Novembre 2005.

* 20Son débit maximal théorique est de 384 Kbit/s et son débit maximal pratique est fixé à 200 Kbit/s (réception fixe) ou 144 Kbit/s (réception en mouvement). Dérivée du GSM, elle utilise la même infrastructure TDMA (Time-Division Multiple Access) et le même réseau cellulaire que celui employé pour les transmissions GPRS.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy