WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des stratégies de promotion de l'investissement de la diaspora et son impact sur le développement socio-économique du Rwanda

( Télécharger le fichier original )
par Marie Claire NYINAWUMUNTU
Université libre de Kigali - Licence en Gestion 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.3. Stratégies mises en place par la DGD en vue de la promotion des investissements de la Diaspora rwandaise

Ici nous allons voir ensemble les stratégies qui ont été mises en place par la Direction Générale de la Diaspora en vue de l'intégration de la Diaspora dans le développement socio-économique du Rwanda. Nous avons consulté le document de la politique de diaspora du Rwanda (Rwanda Diaspora Policy) et nous avons interrogé les chargés des quatre programmes de la DGD pour savoir les stratégies qui ont été mises en place. Pour bien analyser ces stratégies, nous partirons de l'exemple des données de la Diaspora Rwandaise en Belgique qui est jusqu'ici la plus organisée et dont les données sont riches et bien détaillées.

Signalons que la DGD joue un rôle de pont entre la Diaspora Rwandaise et les institutions tant publiques que privées appelées partenaires de la DGD, en vue de permettre à la Diaspora de contribuer au développement socio-économique national. Ceci dit que la mise en application des stratégies mises en place par la DGD implique la participation active des partenaires qui, de leur coté, travaille avec la Diaspora selon leurs domaines d'actions.

C'est dans ce cadre que diverses institutions font des arrangements directement avec la Diaspora ou à travers la DGD afin de leur procurer les différents services et produits qu'elles offrent ; certaines de ces institutions vont jusqu'à créer des nouveaux services et produits spécialement pour la Diaspora.

Du coté de la Diaspora Rwandaise, un réseau mondial de la Diaspora Rwandaise (En anglais : Rwanda Diaspora Global Network, RDGN) a été créé suite à la première convention mondiale de la Diaspora Rwandaise organisée par le gouvernement Rwandais qui s'était tenue à Kigali dans les enceintes du Parlement de la République du Rwanda du 26 au 30 décembre 2001. RDGN est une organisation de parapluie sans but lucratif qui rassemble un certain nombre d'associations de la Diaspora rwandaise partout dans le monde34(*).

La création de RDGN facilite la mise en action des stratégies de la DGD pour la Diaspora Rwandaise par le fait que, la plupart des fois, elle travaille directement avec la DGD et ses partenaires et informe à son tour toute la Diaspora Rwandaise. Ceci dit, selon les chargés des quatre programme de la DGD, le RDGN contribue d'une façon ou d'une autre à la mise en application des stratégies que nous allons voir.

2.3.1. Stratégie pour la mobilisation, la protection et la plaidoirie de la Diaspora

Le premier objectif de cette stratégie est d'organiser les conférences, les expositions et les événements culturels au Rwanda et à l'étranger, visant à sensibiliser et aider les membres de la Diaspora rwandaise pour leur cohésion et la garde de leur identité culturelle35(*) ;

Selon le chargé du programme, les partenaires que la DGD a dans ce but sont des différents ministères et ambassades qui organisent ces conférences, expositions et événements culturels. La DGD y participe pour sensibiliser et donner différentes informations concernant la Diaspora. Durant ces conférences, expositions et événements culturels, les activités visent à favoriser le réseau des membres de la Diaspora, la cohésion entre eux ainsi que la garde de leur identité culturelle. Ceci se fait aussi bien au Rwanda qu'à l'étranger où la communauté Rwandaise est plus importante.

Selon les résultats de l'enquête qui a été mené par l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) avec la collaboration du MINAFFET sur la situation de la Diaspora Rwandaise en Belgique en 2009 ;

- la Diaspora rwandaise est complexe et divisée à cause du génocide de 1994.

- la Diaspora rwandaise vit dans un pays où les réseaux belges puissants qui étaient lié à l'ancien régime politique travaillent pour miner la politique de l'unité et de la réconciliation nationale.

En ce qui concerne les associations de la Diaspora en Belgique, l'enquête montre que les principales caractéristiques de ces premières sont36(*) ;

- Organisation : faiblesse de la structure, manque de conduite, manque d'unité, manque de projet sérieux et soutenable.

- Objectifs : politique, culturel, et objectif spécifique comme Ibuka ou Mpore.

- Rapport entre les associations : manque d'interaction entre les associations.

- Statistiques : 41 associations identifiées, dont les 49% appartiennent à la tendance d'opposition.

Sur ce, nous avons constaté que cet objectif d'organiser des conférences, expositions et événements culturels contribue à lever les problèmes pareils parmi toute la Diaspora Rwandaise dont la persistance ne fera que nuire et faire obstacles à son intégration dans le développement de leur pays. Cet objectif est efficace parce que chaque année la DGD avec ses partenaires organisent les conférences, les expositions et les événements culturels au Rwanda et à l'étranger.

Le second objectif est d'Offrir de meilleurs services consulaires à la Diaspora rwandaise37(*) ;

Nous comprenons bien que comme tout Rwandais, la Diaspora rwandaise qui est partout dans le monde à besoin de divers services dans leur pays. Comme la DGD a été établie pour servir de pont entre la Diaspora et le Rwanda, le programme de la mobilisation, protection et plaidoirie fournis divers services au membre de la Diaspora rwandaise qui a besoin d'eux au Rwanda et à l'étranger par le biais des ambassades.

Selon un article du programme de mobilisation, protection et plaidoirie, nous remarquons les procédures et services que ce dernier offre à la Diaspora38(*).

Comment obtenir ce service ?

· Écrire au ministère des affaires étrangères et de la coopération de l'indication de quel genre de recommandation tu as besoin

· Attacher les pièces justificatives liées à votre question

· Attacher une copie de votre passeport rwandais, carte consulaire, permis de séjour

Services

Passeports

Normalement la demande de passeports de Diaspora passe à travers des missions diplomatiques rwandaises à l'étranger. Pour ceux qui vivent où il n'y a aucune mission diplomatique rwandaise, leurs applications vont directement au bureau de migration.

Les conditions sont:

· Lettre d'application au directeur général de la migration demandant d'obtenir un passeport rwandais pour la première fois ou de remplacer le vieil.

· Une copie d'un vieux passeport

· Une copie d'un document montrant que tu vis dans un autre pays (carte consulaire, un permis de séjour.)

· Une copie de passeport étranger pour ceux qui ont une autre citoyenneté.

· Une photo en couleur avec le fond blanc.

· Un reçu de 50.000FRW

· Un formulaire de Diaspora rempli en majuscule et signé. Ce formulaire est trouvé à l'adresse : ( http://www.migration.gov.rw/IMG/pdf/Diaspora Passport application form.pdf)

· Une lettre de procuration

Exonération d'impôt

Pour les membres de la Diaspora rwandaise qui sont rapatriés définitivement :

Les membres de la Diaspora rwandaise qui sont rapatriés sont autorisés à obtenir l'exonération d'impôt sur une voiture par famille et sur leurs autres effets personnels. La voiture doit être enregistrée sur le nom de l'utilisateur au moins pendant une période de 12 mois avant qu'il sollicite l'exonération d'impôt.

Les conditions sont:

- Lettre au Commissaire Général des douanes

- À qui de droit d'une mission diplomatique Rwandais (D'où ils proviennent)

- Une copie du dossier entier

Casier judiciaire (Extrait du casier judiciaire)

Conditions :

- Une lettre au procureur général

- Une copie d'un passeport rwandais

- Deux photos en couleur

- Une copie d'une carte consulaire, des permis de séjour etc....

- Un reçu de 1200 RWF

Cet objectif est efficace car chaque année la DGD reçoit plus ou moins 1000 personnes qui cherchent les passeports et casiers judiciaires.

Le troisième objectif est de faire une plaidoirie pour les droits des Rwandais de la Diaspora39(*). Selon le chargé du programme, cette plaidoirie se fait au niveau national et international. Au niveau international, le membre de la Diaspora qui a un problème quelconque contacte la Mission Diplomatique Rwandaise présente dans son pays de résidence. Quant au niveau national, il contacte directement la DGD.

D'une façon générale, pour les communautés Rwandaises frontalières qui sont très nombreuses, le gouvernement du Rwanda continuera à avoir de bonnes relations avec les pays voisins accueillant ces communautés et à s'assurer que leurs droits fondamentaux sont protégés40(*).

Cet objectif est aussi efficace car la DGD fait la plaidoirie de plus ou moins 1040 personnes chaque année.

Le quatrième objectif est de favoriser les intérêts de la Diaspora dans les organismes internationaux dans lesquels le Rwanda est membre et encourager les Rwandais de la Diaspora à accéder à des possibilités d'emploi international;

Selon le chargé du programme, après avoir eu l'appel d'offre, la DGD informe les membres de la Diaspora Rwandaise ayant des qualifications requises et dont elle a des adresses. La DGD donne aussi des recommandations à tous ceux qui veulent poser leur candidature. Cet objectif est encours selon le chargé du programme car elle ne dispose pas des données de ceux qui ont été recommandés.

Le dernier objectif de cette stratégie est d'organiser les missions volontaires au Rwanda pour la jeunesse estudiantine de la Diaspora ainsi que des camps de solidarité pour les jeunes dans des périodes des vacances.

Ces camps de solidarité pour les jeunes ont pour but de promouvoir l'unité et la réconciliation ainsi que les valeurs de marque de la culture Rwandaise. Ces camps sont organisés avec la collaboration de SFAR et NURC.

Cet objectif est aussi efficace parce que la DGD, SFAR et NURC ont organisé deux camps de solidarité : En 2008, ils ont reçu 30 jeunes provenant de Burundi et en 2009, 70 jeunes de Kampala.

Cette stratégie mise en place par la DGD dans le cadre de la mobilisation, la plaidoirie et la protection de la Diaspora Rwandaise est étroitement liée à la promotion de l'investissement de la Diaspora au Rwanda qu'il serait regrettable de l`ignorer. La réussite de la promotion du sentiment d'appartenance au Rwanda parmi la Diaspora, l'unité et la réconciliation, la divulgation efficace de l'information sont des éléments important pour promouvoir la participation de la Diaspora dans le développement socio-économique du Rwanda par investissement.

Tableau 1: Obstacles de l'investissement

Accès au Crédit

19%

Manque d'information

33%

Manque d'organisation

15%

Refus pour attitudes politique

22%

Autres raisons

11%

Source : Enquête sur la situation de la Diaspora Rwandaise en Belgique, 2009

L'enquête sur la Diaspora Rwandaise en Belgique a montré que le manque de l'information et les attitudes politiques, avec respectivement 33% et 22% des enquêtés, constituent des principaux obstacles à l'investissement de la Diaspora au Rwanda. Les obstacles d'accès au crédit et celui du manque d'organisation ayant respectivement 19% et 15%. Comme nous les voyons dans le tableau 1.

* 34 www.minaffet.gov.rw, le 20 Novembre 2009

* 35DGD, The Rwanda Diaspora policy,2009, p.22

* 36 Enquête sur la situation de la Diaspora Rwandaise en Belgique, 2009

* 37 DGD, The Rwanda Diaspora policy,2009, p.22

* 38 Mobilisation, protection and advocacy desk article (MPA)

* 39DGD, The Rwanda Diaspora policy, 2009, p.22

* 40 Idem, p.17

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.