WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des stratégies de promotion de l'investissement de la diaspora et son impact sur le développement socio-économique du Rwanda

( Télécharger le fichier original )
par Marie Claire NYINAWUMUNTU
Université libre de Kigali - Licence en Gestion 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.3.3. Stratégie pour la promotion des transferts des ressources humaines, des qualifications et des connaissances

L'objectif de cette stratégie est de travailler avec les ministères et établissements scolaires pour identifier des secteurs où les Rwandais de la Diaspora avec des qualifications rares peuvent intervenir au Rwanda ;

Avec l'aide des partenaires de la DGD, les organisations ayant besoins d'assistance par un expert de la Diaspora préparent et présentent leur projets qui seront examinés par une équipe d'évaluation et le comité des directeurs pour sélectionner ceux qui seront financés. Une fois les projets sont sélectionnés, il y a appel d'offres au sein de la Diaspora et la DGD informe les membres de la Diaspora qualifiés. Ses partenaires sont la MIFOTRA, MINEDUC, HIDA, SFAR, Etablissements scolaires et de recherches, IRDP et MINISANTE.

Cet objectif est efficace parce qu'elle travaille avec ces partenaires.

L'autre objectif est de travailler avec des organismes internationaux liés à la migration et au développement (particulièrement MIDA et TOKTEN) pour favoriser et organiser les transferts des qualifications et des connaissances ;

Le plus grand défi dans les efforts de combattre la pauvreté et de réaliser le développement durable au Rwanda est le manque de qualifications dans les établissements du Rwanda. En outre, le gouvernement n'a pas assez de capacité d'attirer et maintenir les Rwandais qualifiés dans le secteur public. Une approche pour résoudre ces problèmes est d'attirer les expatriés rwandais qualifiés afin de développer la base de ressources humaines, et renforcer la capacité des secteurs publics, privés et de la société civile. Pour cette raison, le Rwanda a participé au programme de la migration pour le développement en Afrique (MIDA) pour les pays de Grands Lacs43(*), et au programme TOKTEN (Transfer of Knowledge Through Expatriate Nationals).

La Diaspora Rwandaise est une partie des Rwandais disposant de beaucoup de connaissances et de qualifications diverses que le Rwanda peut exploiter en vue de son développement. Le Transfert de ses ressources humaines, des qualifications et connaissances est un investissement important au Rwanda vu la pénurie en la matière que le Rwanda manifeste.

Comme le montre le tableau suivant, les qualifications identifiées et intéressantes sont disponibles dans la Diaspora rwandaise en Belgique, le problème reste comment les rentrer au pays et comment les maintenir ?

Tableau 2: Qualifications identifiées par groupe de professions

PROFESSION

NOMBRE

PROFESSION

NOMBRE

Médecine

34

Droit

115

Economie

41

Mathématiques

1

Administration

63

Sciences de l'éducation

45

Finances

49

Techniques de laboratoire

2

Santé publique

7

Diverses techniques

15

Sciences infirmières

70

Pharmacie

3

Biologie

3

Sciences sociales

20

Sciences

de l'alimentation

2

Statistiques

6

Architecture

1

Météorologie

1

Gemmologie

1

Ingéniorat

66

Source : Enquête sur la situation de la Diaspora Rwandaise en Belgique, 2009

Identifier les secteurs où ces Rwandais de la Diaspora avec des qualifications rares peuvent intervenir au Rwanda ainsi que favoriser et organiser les transferts de ces qualifications et connaissances sont des objectifs efficaces pour arriver à promouvoir cet investissement. Voici les résultats du deuxième objectif pendant la période de notre étude par MIDA et TOKTEN.

Par MIDA, le nombre total de volontaires des quatre années de notre recherche (2006 - 2009) est respectivement de 8, 24, 28 et 7 volontaires et TOKTEN en deux années relativement courtes de son exécution(2006 et 2007), le projet a recruté 47 volontaires de la Diaspora Rwandaise provenant de divers pays.

* 43 http://www.midagrandslacs.org./ le 20 Novembre 2009

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.