WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La finance islamique face à  la crise

( Télécharger le fichier original )
par Imad Benlahmar
INSEEC - Master 2010
  

précédent sommaire suivant

5-1-4. Potentialités face à la crise

Le mot « liquidité » a été employé à maintes reprises par les interlocuteurs pour évoquer la potentialité de la finance islamique dans l'économie mondiale. L'instauration d'un système de finance islamique sera bénéfique pour tout Etat car elle pourra attirer indirectement des investisseurs en provenance des pays du Golfe. Ils ont la particularité de posséder des portefeuilles conséquents et liquides.  Il y a des liquidités abondantes en provenance des monarchies du Golfe. Acteur 12 nous précise l'origine de leurs intérêts : «  l'argent qu'ils génèrent provient du pétrole or ils sont conscients que le pétrole n'est pas éternel. Ils souhaitent préparer l'après-pétrole et sont sensibles aux opportunités que la finance Internationale peuvent leur offrir. Cela fait les affaires des Etats occidentaux qui sont en mal de liquidités »

La finance islamique ressort quatre avantages (finance éthique, non spéculative, basée sur l'économie réelle et la potentialité de ses investisseurs) qu'il faut prendre en considération. 7 interviewés sur 12 n'ont pas hésité à qualifier la finance islamique comme « une alternative à la finance conventionnelle ». De plus, lors de la conférence de Paris sur la finance islamique, le gouverneur de la banque de France, Christian Noyer, appuie la thèse citée par les sept interviewés en soulignant que la finance islamique pourrait être une solution intéressante à la finance conventionnelle et la qualifie comme « une finance alternative intéressante ». Néanmoins, cinq interviewés ont tenu à relativiser les avantages que peut procurer la finance islamique dans notre système. Cette dernière est certes une alternative intéressante mais le plus dur reste à venir. Pour pouvoir s'implanter durablement dans le monde, la finance islamique doit améliorer quelques points défaillants pour prétendre à être une alternative fiable.

5-2- Les limites et défis de la finance islamique face à la crise

Malgré l'engouement qu'ont montré nos différents interviewés par rapport à l'essor de la finance islamique et ses potentiels face à d'éventuelles crises, ils ont tous tenté de relativiser ce succès en le plaçant dans son contexte d'une industrie relativement jeune. En effet, bien avant la crise des subprimes, la finance islamique a déjà été confrontée à quelques crises financières graves comme celles de « Dubaï Islamic Bank » en 1998 et de « Ihlas Finans » en Turquie en 2001. Mais c'est la récente crise qui, paradoxalement en permettant une meilleure exposition de la finance islamique dans le monde, a mis en évidence un ensemble de limites qu'elle doit surmonter pour assurer une croissance durable et prétendre concurrencer la finance conventionnelle dans le futur.

À juste titre, plusieurs intervenants ont exprimé quelques inquiétudes quant à la capacité de la finance islamique à supporter sa montée en puissance tout en gardant son authenticité et en restant fidèle aux principes qui ont fait son succès jusque là. Nous pouvons catégoriser les inquiétudes généralement exprimées dans quatre différentes dimensions : Les barrières socioculturelles, Les barrières légales et réglementaires, Le déficit en ressources humaines et Les challenges liés à la structuration du système pour lui donner une crédibilité plus large.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.