WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La culture, opportunité politique, économique, touristique et sociale au profit des villes ? exemple de la ville de Nancy et ses grands rendez-vous

( Télécharger le fichier original )
par Mathilde Jannot
Université de la Sorbonne nouvelle- Paris III - Master 1 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2. Mécènes et entreprises partenaires

Souvent les partenaires privés viennent prendre le relais des investisseurs publics. On qualifie cela d'«effet multiplicateur des investissements publics »86. 47 entreprises partenaires ont apporté une participation financière équivalente à 2 millions d'euros, dont 1,4 millions d'euros en numéraire pour « Nancy 2005, le temps des Lumières ». Le mécénat s'est effectué non seulement en apport numéraire, mais aussi en apport de communication. La SNCF87 a diffusé 2 ,5 millions de pochettes pour billets à l'effigie de « Nancy 2005, le temps des Lumières ». La Poste avait imprimé un timbre spécifiquement pour l'événement88. La société Baccarat lors du « Banquet des Lumières » avait réalisé la mise en lumière de l'Arc Héré et de la place Carrière. La CONNEX, société d'exploitation du tramway, en 2005 avait imprimé des « pass Stan » aux couleurs de « Nancy 2005, le temps des Lumières ».

84 Cf. « Nancy 2005, le temps des Lumières », le bilan, p.43.

85 Cf.V. Thomas, op.cit, p.36. [soit en € : 4,5 Millions d€ dépensés: 3, 6 M€ de recettes et 1,8 M€ de partenariat. Le taux de conversion utilisé est : 6,55957F= 1€]

86 Cf. H.Salllet-Lavorel, P.Lecroart, op.cit. p.45.

87 En 2005, Nancy était encore à 2h40 de Paris. Le TGV, arrivé en 2007, sépare les 2 villes en seulement 1H30 de transport. Ce qui est hautement profitable pour l'événement à venir. Rien n'empêche désormais un aller-retour dans la journée à Nancy pour se rendre à une exposition ou à un colloque au même titre qu'un aller-retour Paris-Lille ou Paris-Lyon.

88Cf. « Nancy 2005, le temps des Lumières », le bilan, p.44.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net