WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Cadre de vie des populations au cameroun en 2007

( Télécharger le fichier original )
par SERGE ROSTAND GOUETNA SANDIO
ISSEA - Technicien Supérieur de la Statistique 2011
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION

L'objectif principal du présent rapport a été de décrire le cadre de vie des populations au Cameroun en 2007. Cet objectif avait pour but de mesurer les caractéristiques du logement, de mesurer les conditions d'hygiène et de mesurer la sécurité du ménage dans son logement. Ainsi, il a été constaté que 65,5 % des logements sont en matériaux provisoires et que 97,2 % des ménages sont gênés par la présence des insectes et animaux nuisibles. En outre, au moins neuf personnes sur dix vivent (93,9 %) dans un milieu non assainis. Cependant, le milieu urbain est relativement mal assaini (89,9 %) et un peu moins d'un logement sur deux (48 %) est construit en matériaux provisoires. Cette différence que révèle le milieu urbain est caractérisée par la présence de quelques infrastructures des voiries et les installations modernes d'approvisionnement en eau de boisson permettant d'améliorer le cadre de vie. En plus cette différence peut s'expliquer par l'absence des points de vente des matériaux industrialisés dans le milieu rural et de la faiblesse du pouvoir d'achat des ménages qui y résident.

En outre, l'analyse de l'indicateur du logement décent, permet de dire que seulement une infime partie de la population camerounaise vit dans un logement décent. En effet, 0,11 % des logements est considéré comme décent. En matière de logement, le Cameroun est en général mal assainis, et les logements sont construits en matériaux provisoires et ne garantissent pas la sécurité des ménages. Les ménages dont l'âge du chef de ménage est supérieur à 50 ans, vivant dans le milieu rural et dont le niveau d'instruction est au plus le primaire sont ceux qui occupent le plus les logements précaires.

RECOMMANDATIONS

La fin de cette étude permet de formuler les recommandations suivantes :

Au gouvernement :

- Le gouvernement doit axer sa politique dans la construction des logements décents afin d'améliorer les conditions de vie des populations ;

- Il doit mettre sur pieds une feuille de route qui permet de donner les caractéristique du logement décent ;

- Il doit investir pour l'installation des infrastructures de voiries dans le milieu rural et renforcer l'adduction en eau potable en milieu rural ;

- Il est également préférable que les plus bénéficiaires des logements qui seront construits par l'Etat soient les personnes dont l'âge du chef de ménage est supérieur à 40 ans, qui vivent dans le milieu rural et dont le niveau d'instruction du chef de ménage est au plus le primaire.

Aux chercheurs :

- Ils peuvent faire une analyse du logement décent qui permettra de comprendre pourquoi les gens n'ont pas accès à ce type de logement.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)