WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Architecture SOA (Architecture Orientée Services ). Quelle source de valeur pour le Groupe Terrena?

( Télécharger le fichier original )
par Virginie ELIAS
Conservatoire des arts et métiers de Nantes - Pays de la Loire - Ingénieur CNAM en informatique 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.8.2 La méthodologie agile est-elle un préalable à l'architecture SOA ?

Quelques échecs en matière d'architecture SOA mettent l'accent sur la nécessité de changer radicalement de mentalité en matière de conduite de projet, comme si la méthodologie agile était le préalable naturel et inévitable à une architecture SOA. Aussi ne faut il pas commencer par la sensibilisation des équipes par le biais d'une méthode agile, pour s'atteler ensuite à la construction de l'architecture SOA ? A première vue, le retour sur investissement serait peut être plus facile à mesurer si la méthodologie agile constituait la première étape de la démarche vers SOA.

1.8.3 Un calcul ROI difficile

Il n'est donc pas étonnant que dans ce contexte, fin 2007, « Seules 37% des entreprises ayant mis en oeuvre un projet SOA ont obtenu un ROI positif  »131(*) d'après le Nucleus Research132(*).

Mariano Boni133(*) affirme que 75% des décideurs sondés134(*) n'ont pas réalisé de calcul de ROI d'une démarche SOA. D'après lui, cela ne traduit pas leur oubli mais plutôt leur difficulté à calculer un retour sur investissement. Selon M. Boni, ce n'est qu'à la 3ème réutilisation d'un composant, qu'un gain est mesurable pour l'entreprise. A la 1ère itération le coût est supérieur, et à la seconde itération le coût reste identique à auparavant.

1.8.4 Un avenir incertain mais nécessaire

« Avant 2008, plus de 75% des applications seront soient nativement SOA

ou exposeront une interface SOA via un portail (Probability : 0.8)»135(*)

Gartner Group, 2003.

(Source: http://www.gartner.com/DisplayDocument?doc_cd=114358)

Ainsi, selon Gartner, plus de 75% des projets d'entreprises reposeront sur les SOA en 2008 et comme toujours, une des premières questions que seront amenées à se poser 75 % des DSI sera de savoir à quel moment il faut se mêler à cette bataille, mais aussi qui doit la mener.

Toute la difficulté repose sur la communication de ce qu'il est tentant d'appeler une « stratégie d'entreprise », tant SOA constitue une couche de rencontre et d'échange entre l'informatique et les métiers. Convaincre les équipes en sensibilisant, sans faire peur, tout en espérant être soutenu par la Direction de l'entreprise : tel est le préambule. Beaucoup, pensent que leur modèle en place est adapté aux demandes métiers ou que le modèle SOA est trop complexe à mettre en oeuvre. Se pose en quelque sorte la question de la maturité de l'entreprise vis à vis de cette démarche.

C'est pourquoi la valeur SOA reste au centre des préoccupations de ce mémoire car elle représente un des principaux arguments pour arriver à un consensus interne. A ce titre, Forrester a mis au point un modèle économique afin d'évaluer la valeur Métier SOA : le Total Economic Impact136(*) sur la base de questionnaires. Les résultats obtenus de cette calculatrice Forrester sont monétisés et traduits en gains de temps potentiels ainsi qu'en productivité. Mais où se trouve la frontière entre l'argumentaire marketing et la réalité économique ? Les budgets alloués aux DSI informatiques ne sont pas extensibles. Si l'innovation doit avoir sa place (réalité concurrentielle oblige) cela passera en partie par l'industrialisation de la production informatique et par l'intégration du Legacy System tout en laissant une large place aux métiers, d'où une nécessité d'abstraction supplémentaire. SOA devra répondre à ce besoin pour ne pas être assimilée à un « buzz » de plus.

Illustration 73 : Comparaison BEA des coûts selon une approche traditionnelle et SOA

(Source : http://kr.bea.com/news_events/white_papers/BEA_SOA_Domains_WP.pdf)

* 131 Traduction de l'anglais : « Only 37% of enterprises have achieved a positive ROI from SOA deployments».

* 132 Nucleus Research : Cabinet d'analyse et de conseil en informatique.

* 133 Mariano Boni : Directeur technique de Dreamsoft.

* 134 Solucom group publie les résultats de la première grande enquête sur la SOA réalisée auprès de décideurs du Top 500 des entreprises françaises : http://www.solucom.fr/IMG/pdf/Etude_SOA_2008_solucom_group-2.pdf

* 135 Traduction de l'anglais : « By 2008, more than 75 percent of then-current application packages either will be natively SOA or will expose SOA interfaces through a wrapping layer of interfaces (0.8 probability)». 

* 136 Total Economic Impact : Nom déposé par Software ag.

précédent sommaire suivant