WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Architecture SOA (Architecture Orientée Services ). Quelle source de valeur pour le Groupe Terrena?

( Télécharger le fichier original )
par Virginie ELIAS
Conservatoire des arts et métiers de Nantes - Pays de la Loire - Ingénieur CNAM en informatique 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.6.2 Vue Métier ou la phase CIM de MDA

2.6.2.1 Définition de la cartographie cible

Une cartographie de la cible permet de camper les fondamentaux retenus. Elle doit respecter les règles d'urbanisation définies par Longépé148(*) [LOG-PUR] :

q Une architecture fonctionnelle comporte une zone échange représentant la prise du SI,

q Toute architecture fonctionnelle comporte une zone gisement de données : elle regroupe les informations dynamiques ainsi que les services d'accès à ces données,

q Toute architecture fonctionnelle comporte une zone « référentiel de données » regroupant les informations communes aux différents éléments stables du système d'information,

q Toute architecture fonctionnelle comporte une zone de pilotage unique,

q Toute architecture applicative comporte une zone d'ordonnancement qui assure l'interface entre le front office, le back office et le middle office.

Illustration 101 : Cartographie cible Selon les règles de Longépé

Il s'agit de l'objet « métier » c'est-à-dire des informations durables et persistantes.

Cet objet de contrôle assure la coordination d'autres objets : entre objet <<Boundary>> et <<Entity>>) et les extractions en base et les calculs nécessaires.

L'objet d'interface se trouve à la frontière entre le système et un participant au processus. Certaines de ses propriétés sont publiées.

Les objets sont stéréotypés en trois responsabilités distinctes :

Illustration 102 : Les trois types d'objets selon Jacobson149(*)

Les gisements de données peuvent jouer deux rôles : Fournisseurs et/ou Consommateurs. Ils constituent des objets composites dans le sens où ils sont constitués de CRUD (Services de données), de composant de transport (FTP par exemple), c'est-à-dire autant d'objets « Control » et de données ou objets dits « Entity ». Les CRUD sont multiples et peuvent jouer eux aussi de multiples rôles : extraction, chargement, suppression, mise à jour etc ... La zone d'échange peut être un ESB, ou demain un nuage de service ou toute autre solution dans la mouvance SOA. Le Portail propose les objets d'interface, c'est-à-dire de type « Boundary ». Lorsque deux objets « Control » sont assemblés, cela signifie l'existence d'une interface entre ces deux objets communiquant.

Zoom sur les composants de la cartographie

Rappel sur les composants :

On dit qu'un composant est réutilisable dans le sens où il fournit un service précis sans être lié à un projet déterminé. La notion de composant est en soi un niveau supplémentaire d'abstraction. Il peut ainsi s'agir de traitements applicatifs qui se transforment en entité capable d'exposer ses « services », de services transverses et techniques comme un Framework, des outils de communication. De façon générale ces composants peuvent correspondre à des données, des outils permettant de transformer ces données, ou alors à des outils de connexion.

* 148 Christophe Longépé : Directeur de l'Urbanisme et des Référentiels des Systèmes d'Information Groupe et Administrateur du Club Urba-EA, Groupe Société Générale.

* 149 Ivar Jacobson (né le 2 septembre 1939 à Ystad en Suède) est un informaticien suédois. Il est principalement connu pour être l'un des concepteurs du langage de modélisation UML.

précédent sommaire suivant