WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le conflit frontalier Gabon- Guinée Equatoriale, analyse géopolitique

( Télécharger le fichier original )
par Sidonie BOUKOULOU
Institut des relations internationales du Cameroun - Master 1 2008
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE I - LES ACTEURS EN JEU

Le différend frontalier Gabon-Guinée Equatoriale révèle un certain nombre d'acteurs autre que ceux déjà connus, en l'occurrence les deux pays en conflit. En effet, les deux Etats au début du XXIème siècle ont des attitudes contradictoires sur l'interprétation du tracé de leurs domaines maritimes dans la baie de Corisco.

Il sied de signaler que la course au pétrole en off-shore profond en Afrique centrale va favoriser des luttes politiques et économiques concernant la délimitation et la démarcation desdits domaines. Dans le cadre de ces conflits frontaliers, les Etats d'Afrique centrale sont engagés dans des luttes pour assurer leur souveraineté sur les champs pétroliers off-shore, manifestées à travers la délimitation de ces zones pétrolières qui suscite une vive rivalité à travers les gisements marins. Ces gisements sont à l'origine de vives luttes d'appropriation demeurent la preuve des enjeux géopolitiques et stratégiques du pétrole dans l'espace du Golfe de Guinée.

I - PRESENTATION DES ACTEURS

Les acteurs en présence dans le présent différend sont d'abord les Etats limitrophes à savoir le Gabon et la Guinée Equatoriale, sans omettre les compagnies pétrolières très présentes dans le Golfe de Guinée.

A - LE GABON

D'un point de vue géo-historique, le Gabon a une superficie totale de une superficie de 267 670 km2, dont 51 600 km2 sont à vocation agricole. Il est limité au nord par la Guinée Equatoriale et le Cameroun, du Congo à l'est et au sud, mais également limité par l'océan Atlantique à l'ouest. La ligne côtière est creusée de nombreux lagons, et toute cette région est constituée de roches sédimentaires, riches en pétrole. Le reste du territoire date du précambrien, et est érodé en une série de plateaux. Cette région est l'une des plus minéralisées d'Afrique, riche en minerais (or, manganèse, uranium, fer, etc.) et en pierres précieuses (diamants). La population totale, selon le recensement de 1993 est estimée à 1 015 000 d'habitants, le dernier recensement général de la population (RGPH) en décembre 2003 n'a pas encore fait l'objet d'une publication des résultats publiés.

L'histoire du Gabon met en relief le volet colonial de ce dernier. En effet, de 1875 à 1884, Savorgnan de Brazza explore le fleuve Ogooué et remonte jusqu'au Congo. Le Gabon devient une colonie en 1883 et intègre l'Afrique Equatoriale Française en 1910. En 1880, la ville de  Franceville est fondée et finalement, en 1940, le Gabon se rallie à la France Libre13(*).

Le Gabon est une ancienne colonie française qui obtint son "indépendance" le 17 août 1960. Le Gabon était administré par un premier Président en la personne de Léon M'Ba lequel dirigea le pays de 1961 à 1967. Le Président Léon MBA décède le 28 novembre 1967.

Succédant au président Léon M'Ba, Albert-Bernard BONGO prend le pouvoir le 02 décembre 1967 et devient le Chef de l'Etat du Gabon. En 1973, il se convertit à l'islam, puis change de nom, il se fait appeler "El Hadj Omar Bongo". Du point de vue économique, le Gabon est le 37ème producteur mondial avec une production pétrolière de 234 000 barils/jours14(*).

* 13 _ - Ministère des Affaires Etrangères et Européennes de la République Française : Quelques détails sur le Gabon, adresse électronique: www.diplomatie.gouv.fr     

* 14 _-Gabon Eco : Présentation générale du Gabon, URL: http://gaboneco.com/éditcomment.php? article=1629 : Publié le 25 juin 2007, consulté le 15 mai 2009

précédent sommaire suivant