WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion de l'eau au Bénin et ses impacts environnementaux. Cas de l'arrondissement de Houin dans la commune de Lokossa

( Télécharger le fichier original )
par Coovi Ledestin Juvénal HOUSSOU
Université d'Abomey- Calavi Bénin - Maà®trise professionnelle en gestion de l'environnement 2010
  

précédent sommaire suivant

1.5.4. Méthodes de traitement des données

Les questionnaires remplis à l'issue de l'enquête sont dépouillés manuellement. Les données brutes sont traitées de manière à être significatives et valides. Ainsi, des opérations statistiques simples, tels que, par exemple, des pourcentages permettent d'établir des tableaux de résultats, des diagrammes, des figures, des modèles qui condensent et mettent en relief les informations apportées par l'analyse (BARDIN, 1977).

Deux méthodes de traitement des données ont été adoptées :

- les données qualitatives issues du dépouillement ont servi de support à l'analyse et le commentaire des résultats suite à un regroupement thématique ;

- les données quantitatives recueillies ont fait l'objet d'un traitement informatique. Divers logiciels de traitement de texte et de données ont été utilisés. Il s'agit de : Microsoft Word 2007 pour le traitement de texte,

Microsoft Excel 2007 pour les tableaux et la réalisation des graphiques, Microsoft office Picture Manager pour les photos.

Les informations planimétriques ayant servi à la réalisation des cartes, ont été relevées du fond topographique de l'IGN. La carte hydrographique de la commune de Lokossa en 2005 a été réalisée grâce aux images de Landsat (2005). Le logiciel Arc-View a été utilisé pour la réalisation des différentes cartes.

1.5.5. Méthodes d'analyse des informations recueillies

L'analyse a consisté à identifier à travers les informations collectées auprès des différents acteurs, les impacts de la gestion des différentes ressources en eau sur le niveau de vie des populations.

La méthode d'analyse des données qualitatives est l'analyse de contenu. Cette méthode d'analyse qui traite des questions ouvertes, « est une technique de recherche pour la description objective, systématique et quantitative, du contenu manifeste des communications, ayant pour but de les interpréter » (BERELSON, 1952). L'analyse de contenu est recommandée dans tous les cas où un grand degré de précision ou d'objectivité doit être atteint. Elle a pour objectif, à partir des informations contenues dans les discours des enquêtés, d'opérer des inférences valides et reproductibles conséquemment. En fait, il s'agit de réduire la multitude des mots des réponses fournies par les enquêtés aux questions ouvertes, à quelques catégories analytiques induites des discours analysés et à des unités thématiques dont la présence ou la fréquence ont permis de faire des inférences. L'analyse de contenu permet, en quantifiant ce matériel symbolique que sont les mots, les expressions, le langage, de comparer des groupes de fait. Au stade de la simple description, elle propose une mesure plus exacte de ce que l'on percevait globalement et intuitivement. Enfin, elle rend compte des différences jusqu'alors inaperçues.

Comme on le sait, la valeur de l'analyse de contenu dépend fondamentalement des hypothèses émises dans la recherche et des catégories qui les expriment. L'unité d'analyse est la plus petite unité de signification, élément du discours possédant un sens complet en lui-même. Le modèle d'analyse adopté ici est le modèle itératif qui postule qu'en l'absence de théorie, le chercheur construit au fur et à mesure une explication du phénomène étudié (YIN, 1992).

La principale difficulté liée à la réalisation de l'étude réside dans l'absence de données objectivement quantifiables sur certaines déclarations des interviewés relatifs à divers aspects des impacts environnementaux. Cette difficulté ne permet pas une évaluation de toutes ses incidences sur le développement des villages concernés. Malgré tout, la démarche adoptée permet d'avoir une vue globale sur les impacts de la gestion de l'eau et l'état de ces ressources en eau dans le cadre d'étude.

CHAPITRE II : PRESENTATION DU CADRE D'ETUDE ET ETAT DES RESSOURCES EN EAU

 

L'espace étant l'objet de la géographie, ce deuxième chapitre présente le milieu d'étude et prend en compte les aspects physiques et humains. De la même façon, il fait l'état des ressources en eau de la commune puisqu'en la matière, la connaissance du comportement de l'eau dans son milieu naturel est nécessaire.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



La Vita e Bella - Gite - Livinhac le haut