WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion de l'eau au Bénin et ses impacts environnementaux. Cas de l'arrondissement de Houin dans la commune de Lokossa

( Télécharger le fichier original )
par Coovi Ledestin Juvénal HOUSSOU
Université d'Abomey- Calavi Bénin - Maà®trise professionnelle en gestion de l'environnement 2010
  

précédent sommaire suivant

2.1.1. Présentation du cadre d'étude

2.1.2. Situation géographique de la zone d'étude

La Commune de Lokossa, située dans la partie Sud-ouest du Bénin est distante de Cotonou de 106 km. Elle est située précisément au Nord-ouest du Département du Mono et est l'une des six (06) subdivisions administratives que compte ce département. D'une superficie de 260 km2, ce qui représente 16 % de la superficie du Mono (1605 km2) et 0,23 % de la superficie totale du Bénin (Mairie de Lokossa , 2004), elle est limitée par :

- la Commune de Dogbo au Nord,

- la Commune d'Athiémé et de Houéyogbé au Sud, - la Commune de Bopa à l'Est,

- et la République du Togo à l'Ouest.

Elle est divisée en cinq (05) arrondissements que sont : Agamé, Houin, Koudo, Lokossa et Ouèdèmè. La présente étude est menée principalement dans l'arrondissement de Houin. Cet arrondissement d'une superficie de 43,7 km2 est limité par l'arrondissement de Koudo au Nord, la commune d'Athiémé et de Houéyogbé au Sud, l'arrondissement de Lokossa à l'Ouest et la commune de Houéyogbé à l'Est comme le présente la figure 1.

Figure 1 : Situation géographique de la commune de Lokossa Source : Carte topographique IGN, 2009

2.1.3. Données Physiques, Climatiques et Humaines

Les caractéristiques des composantes de la Commune de Lokossa comprennent les facteurs édaphiques, climatiques et humains.

*Les facteurs édaphiques : Ils regroupent les éléments suivants : Le relief, le sol, et l'hydrographie.

- Le relief : La Commune de Lokossa se situe entre la plaine côtière et la transversale de Lonkli-Kétou. C'est une région de plateaux argileux dont l'altitude évolue de 50 à 60 mètres au dessus du niveau de la mer et de terre de barre dont l'altitude maximale dépasse rarement 200 mètres avec une dépression plus ou moins prononcée, ce qui donne à l'ensemble du relief un aspect bosselé avec par endroits des pentes allant de 2 à 5 % ( Mairie de Lokossa, 2004). Ce qui explique la vulnérabilité de l'arrondissement face aux eaux de ruissellement. L'arrondissement de Houin est constitué en grande partie d'une plaine alluviale avec un bas de versant le long du lac Toho.

- Le sol : Les sols ferralitiques subdivisés en sol ferralitique sur sédiment meuble argilo-sableux et en sol ferralitique sur grès et matériau colluvial sableux et argilo-sableux. Ce dernier s'érode très rapidement, non seulement à cause de sa constitution, mais surtout à cause de la pente (5 à 8%) (Mairie de Lokossa, 2004).

Les sols hydromorphes dont le plus important est le sol hydromorphe sur matériau alluvial sablo-limoneux à limono-argileux.

Ces deux types de sols ont une texture et une structure qui ne favorisent pas nécessairement une infiltration.

Il existe aussi dans la région des sources d'eaux inexploitées. Plusieurs marécages et zones humides constituent un espoir pour la riziculture dans l'arrondissement (voir figure 2).

Figure 2 : Hydrographie de la commune de Lokossa Source : Image Landsat TM de 2005

*Les facteurs climatiques: Ils regroupent la pluviométrie, la température et l'humidité relative.

- Climat : le climat est le type subéquatorial et caractérisé par la succession annuelle de quatre (04) saisons : deux saisons sèches et deux saisons pluvieuses en alternance.

· Une grande saison pluvieuse : mars à août

· Une petite saison sèche : juillet à août

· Une petite saison pluvieuse : août à novembre

· Une grande saison sèche : novembre à mars.

La moyenne annuelle des pluies n'atteint que 976,3 mm avec une température moyenne annuelle de 28,6°C ; une humidité relative variant entre 55 et 95 % et une insolation moyenne de 2024h/an. La figure 3 montre l'évolution de la pluviométrie entre 1979 et 2009.

Figure 3 : Evolution de la pluviométrie de 1979 à 2009 (Station de Lokossa) Source : ASECNA, 2009

L'analyse de la courbe traduisant l'évolution de la pluviométrie pendant ces 28 dernières années montre qu'au cours des années 1983, 1992 et 1998 la courbe évolue en dessous de la moyenne -20 % donc des années déficitaires. En 1979, 1987 et 1989, la courbe se trouve au dessus de la moyenne +20 % ; ce sont donc des années excédentaires. Mais à partir de 2000, il y a eu normalement pluie seulement que la quantité de pluie tombée est en dessous de la moyenne. C'est une période de stress hydrique pour les cultures et de difficultés d'approvisionnement en eau pour les populations.

* Les données humaines

Sur la base du recensement de la population de 2002, la projection démographique de la population de Lokossa et de Houin, sont respectivement à 445 201 et 36 753 habitants à l'horizon 2025, toute chose étant égale par ailleurs (considérant constant le taux d'accroissement naturel dans le milieu). La formule ci-après a servi à faire les calculs de projection de population.

Pn = P0 (1+a)n, avec :

a : le taux d'accroissement de la commune 3.57% (INSAE 2002) Pn : la population à l'année projetée

Po : la population à l'année initiale

n : différence d'année entre l'année initiale et l'année de projection

Tableau II : Projection de la population de l'arrondissement de Houin par village à l'horizon 2025 :

Villages

Pop_2002 INSAE

Pop_

2008 estimée

Pop_

2010 estimée

Pop_

2015 estimée

Pop_

2025 estimée

1

DESSA

2001

2470

3270

5159

11560

2

HOUEDAHO

757

934

1237

1952

4373

3

HOUIN TOKPA

1249

1542

2041

3220

7215

4

KESSAWE

700

864

1144

1805

4044

5

LOGBO

615

759

1005

1586

3553

6

VEHA

1040

1284

1699

2681

6008

 

TOTAL:

6362

7852

10396

16403

36753

 

Source : INSAE, 2002 et projection à l'horizon 2025

Figure 4 : Evolution de la population de Houin de 2002 à 2025

La commune de Lokossa compte une population estimée en 2002 (INSAE, 2002) à 77 065 habitants et un total de 15 quartiers et 29 villages. L'arrondissement de Houin, par contre avait une population 6362 habitants avec un total de six (06) villages et vingt-huit (28) localités. En 2025, la population de l'arrondissement fera plus du triple de la population actuelle (Tableau II et Figure 4).

Les ethnies majoritaires de la commune sont : Les Kotafon (70 %) venus de Toffo et installés à Lokossa, Djèhadji, Atikpéta, ceux venu de Lon Aganmè, Avakpa, Togbin et Houngoh installés à Doukonta, Agamè, Koudo Ouèdèmè etc. Les Adja (26 %) venus de Tado ayant transité par le plateau. On y rencontre également plusieurs autres ethnies à savoir les yoruba (1,3 %) Dendi (0,2 %) Bariba (0,1 %) Otamari (0,1 %) et autres (Aïzo, Mina, Gen, Sahouè, Watchi, Hwéda, Nago, Peulh et Ibo).

Sur le plan religieux, les catholiques sont majoritaires avec un pourcentage de 59,8 % suivi des animistes 23 %. Le reste se partage entre les musulmans et les autres confections religieuses (Mairie de Lokossa, 2004). Les adeptes de ces diffréntes religions exercent diverses activités économiques dans la commune.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.