WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La gestion de l'eau au Bénin et ses impacts environnementaux. Cas de l'arrondissement de Houin dans la commune de Lokossa

( Télécharger le fichier original )
par Coovi Ledestin Juvénal HOUSSOU
Université d'Abomey- Calavi Bénin - Maà®trise professionnelle en gestion de l'environnement 2010
  

précédent sommaire suivant

3.2.1.2. Conséquences de la gestion des eaux de pluie

La quasi-absence d'une stratégie de gestion des eaux de pluie, dans l'arrondissement de Houin, a laissé les habitations, les routes et même les arbres en proie à une érosion hydrique très accentué.

Dégradation d'agglomération Dégradation de piste rurale

Photo 6 et 7: Dégradation à Houin-Centre due à l'eau de ruissellement Source : Cliché Juvénal HOUSSOU, 2009

Ainsi, toutes les pistes de l'arrondissement sont fortement érodées avec de très grands ravinements longitudinaux qui rendent la circulation très pénible dans l'arrondissement. Une grande portion de la piste principale qui traverse en long l'arrondissement est impraticable pour les véhicules non tout terrain et très difficile pour les engins. Une situation qui est aggravée par le passage des camions qui se rendent à la carrière de gravier de l'arrondissement de Houin, certains endroits deviennent alors impossibles d'accès avec des véhicules à quatre roues. Cet état porte un sérieux coup aux échanges commerciaux entre l'arrondissement de Houin et les autres régions. De plus, le coût des déplacements est très élevé pendant la saison pluvieuse comparativement à la saison sèche parce que les conducteurs de taxi-moto, réticents à aller sur ces pistes dégradées, augmentent le coût du transport.

Début de l'érosion ... 6 mois après

Photo 8 et 9 : Erosion très accélérée à Houin

Source : Cliché Juvénal HOUSSOU, 2009

Tout comme les pistes, les arbres sont aussi victimes des effets de l'érosion. Ces arbres dont les racines renforcent le sol dans sa lutte contre l'érosion, finissent par céder aussi car la vitesse de déchaussement est très forte surtout pour les arbres situés dans le centre de l'arrondissement où la pente du terrain est élevée et le ruissellement très intense. Aussi environ 60 % (tableau V et figure 12) des

cases de l'arrondissement sont touchées par l'érosion, cet état de choses fragilise de plus ces habitations qui sont réalisées pour la plupart en matériaux précaires. Certaines finissent alors par s'écrouler. Tout ceci contribue à la dégradation de la beauté du paysage et du cadre de vie.

Tableau V : Proportion des cases érodées dans les villages de Houin

 

Nombre de

cases très

érodées

Nombre de cases peu érodées

Nombre de

cases non

érodées

Nombre de cases observées

DESSA

32

4

20

56

HOUEDAHO

12

2

7

21

HOUIN
TOKPA

24

3

5

32

KESSAWE

12

2

4

18

LOGBO

17

3

3

23

VEHA

6

3

17

26

HOUIN

103

17

56

176

 

Source : Enquête de terrain, 2009

Figure 12 : Proportion des cases érodées à Houin Source : Enquête de terrain, 2009

De plus, il y a une augmentation des cas de paludisme pendant les saisons
pluvieuses. Cette situation est presque normale dans les pays tropicalisés où la

saison des pluies est très favorable à la floraison des moustiques et par ricochet des cas de paludisme. Néanmoins, il y a des comportements qui aggravent la situation comme le constat qui est fait dans la plupart des villages de l'arrondissement, où l'eau de pluie stagne aux alentours des habitations dans des crevasses et des boîtes de conserves usagées.

La gestion des eaux de pluie, telle qu'elle se présente aujourd'hui porte un frein au développement local de cet arrondissement où la gestion des eaux de surface pose déjà des problèmes à la population.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.