WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Caractérisation de la biodiversité aviaire de la foret de Malimba: exploitation verticale et structure de population des quelques peuplements aviaires abondants. ( Kisangani RDC )


par Benezeth KAMBALE VISANDO
Université de Kisangani - Présenté en vue de l'obtention du grade de licencié en sciences option biologie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Chapitre cinq : DISCUSSION

5.1. Biodiversité aviaire de Malimba

La campagne de capture au moyen de 10 filets japonais durant trois mois (octobre, décembre 2010 et mars 2011) dans la forêt de Malimba a donné 132 spécimens d'oiseaux repartis à 32 espèces, 17 genres, 10 familles et à 5 ordres. Comparés aux résultats de Upoki (2001) à Masako, une réserve qui n'est séparée de la forêt de Malimba que par la rivière Tshopo, et qu'il y a identifié 151 espèces, 32 familles et 14 ordres, la biodiversité aviaire de cette dernière est faible. En effet, cet auteur a travaillé pendant huit ans et il a exploré plusieurs types d'habitats de superficie énormes en utilisant 20 filets japonais. Ces gammes des facteurs peuvent expliquer entre autres cette différence.

L'ordre des Passeriformes est suffisamment diversifié en familles et en espèces avec respectivement 6 familles et 25 espèces. Ces résultats convergent avec ceux de Upoki (Op Cit) qui mentionne 94 espèces et 15 familles des passeriformes dans les habitats de Masako et à ceux de Mbula (2010) qui capturé 34 espèces formant 8 familles dans la Reserve Forestière de la Yoko.

Parmi les familles recensées, Pycnonotidae est plus diversifiée avec 5 genres et 13 espèces. D'autres auteurs notamment Chapin (1932), Schouteden (1957), Dorst (1971), Lippens et Wille (1976), Brosset et Erard (1986) ont indiqué que la famille Pycnonotidae est mieux représentée dans la bassin du Congo comme l'a confirmé Upoki (Op Cit) qui ajoute que les genres Andropaduset Phyllastrephus sont abondants et diversifiés comme confirmé dans la présente étude. En effet, parmi les bulbuls, certaines espèces sont `spécialistes' de l'intérieur des forêts (A. gracilostris), d'autres des `généralistes' qui exploitent aussi bien les lisières que les forêts secondaires (A. virens, A. latirostris) et les milieux rudéraux. se sont adaptés à tous les habitats forestiers de la cuvette centrale congolaise.

5.2 Abondance numérique et spécifique des oiseaux par installation de filet japonais

De deux types d'installation des filets utilisées pour la capture des oiseaux dans la forêt de Malimba, le type « côte à côte » a donné 59,1% contre 40,9% pour le type «séparées ».

Ces résultats confirment l'éfficacité de la technique de capture au moyen des filets japonais dans les habitats de sous-bois forestiers. D'ailleurs c'est pour cette raison que beaucoup d'auteurs n'ont pas hésité à l'utiliser dans la collection des échantillonages aviens. Cependant, le type « côte à côte » offre un avantage d'environ 20% par rapport au type « séparé ». En effet, ce type constitue une barrière qui augmente la probabilité de capture d'oiseaux.

La diversité spécifique est peu fluctuante entre les deux type d'installation des filets, 21 espèces pour le type « côte à côte » et 20 espèces pour le type « séparé ». Néanmoins 12 espèces au total ont été capturées uniquement dans les installations du type «côte à côte », 11 dans les installations du type «  séparées » et 8 espèces dans les deux types d'installations à la fois. En effet, les bulbuls présentent aussi bien une grande diversité spécifique qu'en niche écologique qui leurs permettent d'exploiter horizontalement et/ou verticalement la majorité des habitats forestiers.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy