WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Conflit tribalo ethnique dans les pays des grands lacs et son impact sur le développement de la RDC. Cas de la province du Sud- Kivu

( Télécharger le fichier original )
par Shadrack BAGUMA KAJANGU
Université de Lubumbashi - Licence 2011
  

précédent sommaire suivant

SECTION 5 : ORIGINE DE L'ETHNIE TUTSI

Le monde a été marqué par des mutations jusqu'après la guerre froide.

Le déclin russe a entrainé le conflit d'identité qui s'est particulièrement répercuté sur les pays de l'Europe de l'est et de d'Afrique.

A l'instar du conflit yougoslave qui a conduit à des pertes de vie humaines et matérielle en Europe nous voyons exposer le phénomène tutsi appelé banyamulenge en Afrique et plus précisément dans la région des grands lacs.

La communauté internationale emballée dans un tourbillon sans issue, nous plonge dans la confusion au sujet de l'identité de banyamulenge.

Ce qui explique les pseudo-affirmations des dépourvues des bases historiques qu'avancent certains médias (R.F.I et B.B.B) en traitant les refugiés d'origine rwandaise des congolais.

Cette dernière thèse trouvait sa base juridique dans la constitution de la deuxième République reconnaissant les banyamulenge comme étant zaïrois d'origine.

Ce texte stipule que : les habitants qui ont une tribu qui a existé au Congo avant l'accession du pays à l'indépendance son congolais d'origine.

Le mouvement migratoire des peuples nilotiques s'explique par la recherche des zones vitales.

Etant des pasteurs ils se voient contraints de mener une vie nomade pour la survie de leurs troupeaux on les qualifie les « hamites »46(*) .

Ces peuples concentrés au départ, long du fleuve Nil, se distinguaient d'autres peuples africains.

On les trouve aujourd'hui en Ethiopie, en Erythrée en somalie, au Kenya ; Ouganda, Rwanda et Burundi ils étaient soumis au brassage avec d'autres races notamment les hamites et les semi-hamites.

Il est à notre de par leur culture, morphologie vie socio-économique sans négliger leur aspect psychologique et linguistique les tutsi se font passer pour le peuple supérieur vis-à-vis des autochtones

Cet état de chose à engendre le conflit en somalie ce qui les a poussé à traverser les frontières somaliennes.

Le tutsi au Kenya sous le nom de masaï un peuple minoritaire qui présente un faible pourcentage dans la société kenyane.

Les autochtones bakuyu traitaient cette race minoritaire (tutsi) comme les étrangers venus de la somalie.

Ces derniers refusaient leur l'appartenance de loin ou de prêts à la société somalienne.

Et de ce fait ils se défendaient comme étant originaires du Kenya de la tribu de massai

Les massai du Kenya , s'il faut les rappeler ainsi malgré l'oppression de bakuyu sont d'origine des conflits frontaliers entre Kenya et son voisin de l'ouest l'Uganda par les crimes qui se perpétuent le long de leur frontière commune.

Les tutsi se sont installés en Uganda où le lac victoria leur offrait ipso facto un cadre approprié pour la survie de leur troupeaux qui traversaient cette région riche en pâturage pour s'installer le long de la vallée de semliki vers les années 1890 faisant ainsi frontière le Congo-Kinshasa à l'ouest et au sud avec le Rwanda.

Les tutsi s'installa au Rwanda jusqu'à nos jours et en suite du Burundi qui sera une ethnie minoritaire.

Les tutsi se sont installés au Congo-Kinshasa en territoire de :mahagi, irumu,rutshuru,goma et masisi.

§ 1. Territoire de mahagi (Nord -Kivu)

Le territoire eut constitué la porte d'accès des tutsi au Congo Kinshasa.

Cette entrée fut l'avantage facilité par l'hospitalité légendaire des autochtones et par la politique de la porte ouverte qui régnait au temps de l'Etat du Congo-Kinshasa de léopoldien.

Ce qui explique que l'installation des tutsi à magagi fut admise sans condition hormis le paiement ultérieur et symbolique que de tribu à l'autorité coutumière. Et ce la fut une faveur particulière, ces étrangers envisageaient l'occupation des pâturages de la cote ouest du lac Albert propriété du chef.

Apres quelques temps, ces tutsi venus de l'Ouganda refusèrent tout lien avec les banyenkole et créent la tribu de baragere pour justifier leur appartenance au territoire de mahagi .

Cette cohabitation sans contrôle démographique ni limitation de pâturage permit aux envahisseurs tutsi de se déplacer à leur guise suivent les richesses du pâturage.

Pendant que les vaches broutent, les autochtones s'éloignent de leurs champs en laissant la terre fertile aux étrangers, cette passivité aveugle des bantous, la conquête du terrain se réalisera doucement au profit des étrangers nilotiques malgré leur intégration difficile dans la contrée.

* 46PIERRE ERNY, Rwanda 1994, Paris, édition L'Harmattan, 1994, P25.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.