WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Implantation d'un site écotouristique dans la région de Manjakandriana

( Télécharger le fichier original )
par Ioly Ravaka Joëlle Ramamonjisoa
Faculté Droit d'Economie de Gestion et de Sociologie Ambohitsaina Antananarivo  - Maîtrise en Gestion Option Finances et Comptabilité 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Section 2-Evaluation financière du projet

Cette section nous amène à mesurer la rentabilité du projet .Pour être qualifié de rentable, le projet devra répondre aux critères suivants :

-l'accroissement du résultat de l'entreprise après la mise en place du nouveau projet ou marge brute d'autofinancement

- avoir un surplus monétaire dégagé par le projet après avoir remboursé le capital initialement investi ou VAN<3 ou 5 ans

- le TRI> taux d'actualisation du capital emprunté

En effet ces différents critères mesurent la rentabilité du projet. 1-1 La marge brute d'autofinancement

Les recettes issues du capital investi sont les recettes supplémentaires qui apparaissent après la mise en place du nouveau projet.

Ces recettes pourront être un accroissement de ventes mais aussi, dans certains cas, une compression des charges supportées par la firme. Dans tous les cas, le nouvel investissement devra se traduire par un accroissement du profit .La recette supplémentaire issue du projet sera donc mesurée en comparant le résultat avant la mise en place du projet et le résultat après cette mise en place.

MBA= Résultat net+ Amortissement =Résultat imposable -IBS+Amortissement

Tableau n° 40 : Calcul de la MBA ou Cash Flow

Résultat net

-14

275

050

4

243

400

13

724

250

38

460

740

109

355

334

Amortissement

13

282

800

13

282

800

13

282

800

12

322

800

8

667

800

MBA

- 992

250

17

526

200

27

007

050

50

783

540

118

023

134

Source propre

105

D'après ce tableau, la marge brute d'autofinancement s'accroît d'année en année.

106

1-2 La valeur actualisée nette (VAN)

La méthode de la VAN nous aide à estimer qu'un projet est rentable ou non. Si la somme des MBA actualisés minorée du montant du capital investi est positive, on a intérêt à réaliser le projet.

La valeur actuelle des MBA s'obtient en l'actualisant à un taux égal au coût du capital de l'entreprise.

VAN =118 023 134 Ar

Dans notre cas, on trouve une VAN largement positive, ce qui signifie que l'investissement a été rentable. En effet dans cette hypothèse, le projet rapporte ce qu'il coûte en capital investi plus ce qu'il coûte en financement, le coût du financement étant mesuré par le coût du capital, c'est-à dire par le coût moyen de financement de l'entreprise considérée.

1-3- Calcul de l'IP

L'indice de profitabilité est le rapport de la valeur actuelle sur le capital investi. La méthode consiste donc à calculer un indice IP tel que l'on puisse écrire :

n

?j=1 MBA (1+j)-j

IP =

C

VAN=214 332 174-150 178 000

VAN = 64 154 174 Ar

1-3- Calcul de l'IP

L'indice de profitabilité est le rapport de la valeur actuelle sur le capital investi. La méthode consiste donc à calculer un indice IP tel que l'on puisse écrire :

n

?j=1 MBA (1+j)-j

IP =

C

107

IP= 214 332 174

150 178 000

IP=1.42

Tant que IR >0, on peut dire que le projet est rentable

Mais on peut également juger le degré de rentabilité d'un projet même s'il est qualifié de rentable.

En effet, un investissement de 100 A r qui rapporte 75Ar soit un JP de 1.75 est plus rentable qu'un investissement de 200 Ar qui rapporte 100 AR soit un IP de 1.5.

1-4- Le calcul du TRI

Le taux de rendement interne ou TRI est la valeur du taux d'actualisation qui annule la VAN d'un projet.

La méthode du taux de rendement interne consiste à calculer un TRI qui est égal à la valeur du taux d'actualisation qui annule la VAN du projet.

Si le taux de rentabilité interne est supérieur au coût du capital de l'entreprise, le projet est rentable. S'il lui est inférieur, le projet doit donc être rejeté.

Le TRI se détermine à partir du tableau ci-après :

 
 
 
 

Tableau n° 41 :Taux de Rentabilité Interne

 
 
 
 

Désignation

Début Année 1

 

Année 1

 

Année 2

 

Année 3

 

Année 4

 

Année 5

Investissement initial

- 150

178

000,00

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

EBE

 
 
 

14

855

000,00

30

204

000,00

36

515

400,00

57

122

440,00

121

192

584,

Flux additionnel

- 150

178

000,00

14

855

000,00

30

204

000,00

36

515

400,00

57

122

440,00

121

192

584,

Flux actualisé à 70%

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

.Coefficient

 
 

1,000

 
 

0,588

 
 

0,346

 
 

0,204

 
 

0,120

 
 

0,

.Flux

- 150

178

000,00

8

738

235,29

10

451

211,07

7

432

403,83

6

839

290,72

8

535

548,

Flux actualisé à 10%

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

.Coefficient

 
 

1,000

 
 

0,909

 
 

0,826

 
 

0,751

 
 

0,683

 
 

0,

.Flux

- 150

178

000,00

13

504

545,45

24

961

983,47

27

434

560,48

39

015

395,12

75

251

059,

1,7

2,89

4,913

8,3521

14,19

1,1

1,21

1,331

1,4641

1,61

TRI : 23,13%

n

)-j 0

TRI=? MBA (1+j)-j - C=0

J=1

108

D'où TRI =i=23.13%

D' après ce résultat, le taux de rentabilité interne est largement supérieur aux taux d'emprunt qui est de 20 %. Une marge de sécurité de 3,13 % est réalisée par l'entreprise ce qui veut dire qu'il peut encore faire des emprunts.

1-5-Le calcul du DRCI

La méthode du délai de récupération du capital investi estime que le projet est rentable s'il est récupéré suffisamment vite. Un MBA cumulé sur la durée de vie de l'investissement va être calculé et comparé au montant du capital investi.

CCFA (t+1)

DRCI= x (12+t)
CCFA(t+1)-CCFA (t)

Tableau n°42 :Délai de récupération (Pay back of period)

Désignation

Année 1

Année 2

Année 3

Année 4

Année 5

EBE

14 855 000

30 204 000

36 515 400

57 122 440

121 192 584

Investissement

150 178 000

 
 
 
 

Flux

- 135 323 000

30 204 000

36 515 400

57 122 440

121 192 584

Cumul Flux

- 135 323 000

- 105 119 000

- 68 603 600

- 11 481 160

109 711 424

Délai de récupération : 4 ans et 1,14 mois de la cinquième année

L'entreprise après avoir investi son fond de départ de 151.894.500 Ar va le récupérer dans 4 ans et 1,14 mois de la cinquième année.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net