WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse et gestion du risque dans le système bancaire: cas du risque monétique et de la monnaie électronique au Sénégal

( Télécharger le fichier original )
par Ulrich Evrard LEYINDA LEKINGANI
Académie Sherbrooke Dakar - Master européen en management et stratégies financières 2011
  

précédent sommaire suivant

Section 2 : Système Interbancaire de Compensation Automatisée (SICA-UEMOA)

En ce qui concerne la compensation interbancaire dans l'espace UEMOA, elle était essentiellement réalisée manuellement au siège de la BCEAO. En effet, pour éviter multiples paiement entre banque, la banque centrale a mis en place un Système Interbancaire de Compensation Automatisé qui permet aux banques de se régler simplement les soldes après compensation. Le système est opérationnel depuis le 19 janvier 2006 au Sénégal. Il permet aussi à la banque centrale de maîtriser la masse monétaire et le paiement interbancaire, dans la mesure où l'ensemble des soldes de compensation sont systématiquement transmis à STAR-UEMOA qui s'occupe uniquement du règlement en temps réel des données transmises par SICA-UEMOA. Toutefois, il convient de préciser que les données transmises par SICA à STAR ne concerne pas les données monétique, ou ceux de la BRVM qui possèdent leurs propre système de compensation qui sont interfacés à STAR-UEMOA pour les règlements de gros montants issues du marché financier sous régionale, ou du marché monétique interbancaire sous régional. Les données transmises à STAR par SICA sont issues des transactions interbancaires, de la poste et des dépositaires centrale/banque, telles que les virements, les transactions des chèques, et d'effets de commerce (lettres de changes, billets à ordre...).

2. 1.Principes de fonctionnement du système

SICA-UEMOA est un outil automatisé d'échanges et de règlement des opérations de paiement de masse, entre établissements participants aux niveaux national et sous-régional. Il assure ainsi la compensation multilatérale des transactions de masse entre les participants et permet d'automatiser le traitement et l'encaissement des valeurs de petits montants (moins de 50 millions) sur les effets de commerce. Il se compose de huit (08) Systèmes de Compensation Nationaux (SCN), à savoir un système dans chaque Etat membre de l'UEMOA et un Système de compensation régionale localisé au Siège de la BCEAO à Dakar. SICA-UEMOA est connecté au Système de Transfert Automatisé de Règlement dans l'UEMOA (STAR-UEMOA) pour le règlement des soldes de compensation.

Au cours de l'année 2010, une étape majeure du système de compensation automatisé, susceptible d'apporter plus d'efficience dans le traitement des opérations interbancaires a été mise en oeuvre, avec l'entrée en production de la 3e version de SICA-UEMOA. Cette migration s'explique par l'entrée en vigueur de la nouvelle norme de chèques et d'effets de commerce adoptée par la communauté bancaire à travers son Comité UEMOA de Normalisation (CUN) au cours de l'année 2006.

Cette nouvelle version a démarré avec succès et de manière simultanée dans l'ensemble des huit (8) pays de l'UEMOA. Ainsi, 97 banques de l'UEMOA et tous les sites « participants » de la BCEAO ont procédé de manière concertée le vendredi 08 octobre 2010, au basculement vers la nouvelle version de SICA-UEMOA. L'une des principales innovations concerne le changement des Relevés d'Identité Bancaire (RIB), avec l'introduction de la norme ISO, en lieu et place des lettres d'identification des pays précédemment retenues dans la Zone UEMOA. Une phase transitoire d'une (01) année a été convenue entre les Comités Nationaux de Normalisation (CNN), durant laquelle les anciennes et nouvelles formules de chèque et d'effets de commerce pourront cohabiter sans difficulté.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.