WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse et gestion du risque dans le système bancaire: cas du risque monétique et de la monnaie électronique au Sénégal

( Télécharger le fichier original )
par Ulrich Evrard LEYINDA LEKINGANI
Académie Sherbrooke Dakar - Master européen en management et stratégies financières 2011
  

précédent sommaire suivant

2.2. Bénéficiaire du système SICA-UEMOA

Les participants à SICA-UEMOA sont les banques, la BCEAO, le Trésor public, les Services financiers de la Poste et les dépositaires centrale banque (IMF et autres). Les instruments de paiement présentés à SICA-UEMOA pour compensation sont les chèques, les virements de moins de 50 millions FCFA, les billets à ordre, les lettres de change et les prélèvements.

2.3. Risque inhérent à SICA-UEMOA

Le principal risque lié à SICA-UEMOA est le risque de contrepartie. Ce risque se manifeste lorsqu' un adhérent au système ou participant en défaut, continue de devoir des fonds après que les paiements ont été effectués. Tout déficit qui en résulte est réparti entre les autres adhérents. L'importance du déficit dépend du montant dû par le défaillant et du résultat de la compensation.

2.4. Gestion du risque de SICA-UEMOA

La BCEAO ne joue pas le rôle de prêteur de dernier ressort. Il est prévu la constitution d'un fonds commun de garantie par l'ensemble des participants de la place, auquel un participant peut faire appel lorsqu'il a épuisé sans succès les autres moyens d'apporter des liquidités à son compte de règlement, pour régler son solde de compensation. Ce fonds de garantie devrait être opérationnel d'ici la fin de l'année 2012. Par ailleurs, des sanctions sont prévues en cas de défaillance. Il peut s'agir de suspension ou d'exclusion. De plus, le traitement par la BCEAO des réclamations et litiges est prévu. Les règles d'archivage définies dans la convention nécessitent l'archivage des données par chaque participant.

v Quelques performances de SICA-UEMOA.

Au total, entre 2009 et 2010, les performances du système se sont accrues avec :

ü Un fonctionnement globalement satisfaisant des systèmes nationaux qui enregistrent des taux de rejets techniques inférieurs à 1% pour tous les pays pour une norme maximale de 5%;

ü L'automatisation des échanges, la réduction des délais de recouvrement (le règlement des valeurs inter-pays se fait en deux jours au lieu de plus de 45 jours ; Le règlement d'un chèque s'effectue le lendemain (j+1) de la présentation à la télé compensation et le virement le même jour), et d'imputation des comptes clients, la sécurisation des échanges et l'amélioration de la gestion de la trésorerie des banques ;

ü Une exhaustivité dans les types d'instruments de paiement présentés au système : chèques, virements, effets de commerce et prélèvements. En ce qui concerne les perspectives, la BCEAO envisage de procéder à une centralisation des huit systèmes nationaux et du système sous-régional au Siège de la BCEAO, dans le cadre du fonctionnement optimal de SICA-UEMOA.

Cette centralisation répond à un besoin d'amélioration de l'efficacité et de la gestion du système, ainsi que de la réduction des coûts liés à son exploitation. En conséquence, il s'agira d'entamer, en relation avec les participants au système, les travaux d'étude à réaliser dans le cadre de cette centralisation. Ces travaux sont actuellement en cours. Ils portent sur des spécifications détaillées au plan informatique, financier, organisationnel et devraient s'achever d'ici la fin de l'année 2012.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)