WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse et gestion du risque dans le système bancaire: cas du risque monétique et de la monnaie électronique au Sénégal

( Télécharger le fichier original )
par Ulrich Evrard LEYINDA LEKINGANI
Académie Sherbrooke Dakar - Master européen en management et stratégies financières 2011
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE VII : PERSPECTIVES DE LA MONETIQUE ET DE LA MONNAIE ELECTRONIQUE AU SENEGAL

Dans cette partie, il s'agira principalement de situer la position du Sénégal dans l'utilisation de la monétique et de la monnaie électronique dans l'UEMOA. C'est donc pour observer en terme de transaction, la position du Sénégal et des autres pays de l'Union afin d'en dégager des perspectives.

Tableau n°3 : Evolution des transactions par pays émetteur

PAYS

JUIN 2011

JUIN 2012

NOMBRE

MONTANT

NOMBRE

MONTANT

VALEUR

VARIATION

VALEUR

VARIATION

BENIN

7240

425 295 700

13 337

84.21 %

846 824 723

99.11 %

BURKINA FASO

33 538

1 804 311 865

162 224

383.70 %

8 327 649 387

361.54 %

COTE D'IVOIRE

49 026

4 017 356 774

165 747

238.08 %

11 994 630671

198.57 %

GUINEE BISSAU

1 549

99 110 000

2030

31.05 %

162 806 678

64.27 %

MALI

75 978

3 442 567 200

206 624

171.95 %

9 335 621 493

171.18 %

NIGER

25 022

1 661 249 523

41 663

66.51 %

2 851 981 172

71.68 %

SENEGAL

160 606

11 499 070484

226 641

41.12 %

17 620 220877

53.23 %

TOGO

13 015

588 228735

30 758

136.33 %

1 526 954 717

159.59 %

MONDE

51 377

5 969 198 742

92 504

80.05 %

10 775 402276

80.52 %

TOTAL

417 351

29 506 389023

941 528

125.60 %

63 442 091993

115.01%

Source : GIM-UEMOA

L'ensemble de ces transactions traduit l'utilisation de la monétique et de la monnaie électronique par chaque pays de l'UEMOA. En effet, de la période de juin 2011 à juin 2012 , on peut aisément constater que le Sénégal est le premier pays de l'UEMOA en matière d'utilisation de la monétique et de la monnaie électronique avec un volume de transaction passant de 160.606 en 2011 à 226 641 en 2012, avec une progression de 41.12 % pour des montants globaux allant de 11.499.070.484 Fcfa à 17.620.220.877 Fcfa. Cependant, il est suivi par le Mali avec un volume de transaction passant de 75 978 en 2011 à 206 624 en 2012, avec une importante progression de 171.95 %, pour des montants allant de 3 442 567 200 Fcfa à 9 335 621 493 Fcfa. Par contre la Cote d'Ivoire vient en troisième position avec volume de transaction de 49 026 en 2011 contre 165 747 en 2012, avec aussi une importante progression de 238.08 %, avec des montants allant de 4 017 356 774 Fcfa à 11 994 630671 Fcfa. Par ailleurs, l'utilisation de la monétique et de la monnaie électronique à partir des cartes GIM dans le monde a progressé de 80.05%, ce qui augure de bonnes perspectives en termes d'échanges à l'international.

Toutefois, il convient de noter que la Cote d'Ivoire était leader dans l'utilisation de la monétique et de la monnaie électronique, suivi du Niger et du Sénégal avant 2011. Mais compte tenue de la crise vécue en Cote d'Ivoire en 2010, et de la famine qui a frappé le Niger, cela favorisé la position du Sénégal qui a prit la première place dès 2011. Aujourd'hui, l'idéal pour le Sénégal serait de consolider cette position en continuant à développer les moyens de paiement monétique car il convient de noter que parmi le trio de tête le Sénégal a le taux de progression (41.12 %) le plus bas par rapport à 171.95 % pour le Mali et 238.08% pour la Cote d'Ivoire.

Tableau n°4 : Nombre des terminaux de paiement dans l'UEMOA

Nombre de TPE par Pays

BENIN

56

BURKINA FASO

69

COTE D'IVOIRE

118

GUINEE BISSAU

16

MALI

66

NIGER

17

SENEGAL

305

TOGO

94

TOTAL

741

Source : GIM-UEMOA

La position de leader du Sénégal dans l'utilisation de la monétique et de la monnaie électronique se confirme avec un niveau d'infrastructure monétique, notamment des terminaux de paiement électronique acceptable de l'ordre de 305, contre 118 pour la Cote d'Ivoire et 94 pour le TOGO. Cela pourrait servir de base au Sénégal pour développer davantage les terminaux de paiement et consolider ainsi sa position de leader au niveau sous régionale dans le domaine monétique et de la monnaie électronique.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)