WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse et gestion du risque dans le système bancaire: cas du risque monétique et de la monnaie électronique au Sénégal

( Télécharger le fichier original )
par Ulrich Evrard LEYINDA LEKINGANI
Académie Sherbrooke Dakar - Master européen en management et stratégies financières 2011
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE VIII : RECOMMANDATIONS

Après avoir procéder à l'analyse des résultats, nous avons surtout constaté des insuffisances au plan technique et de la formation. En effet, il s'agira de proposer quelques recommandations susceptibles d'améliorer le fonctionnement de la monétique au Sénégal en particulier, et dans l'UEMOA en général. Ainsi, nous avons relevé les recommandations suivantes :

Ø Renforcer les capacités de gestion des acteurs

Un bon renforcement de capacité pourrait améliorer la gestion des activités monétiques et de la monnaie électronique dans l'UEMOA. En effet, une meilleure maîtrise des processus d'utilisation de la monétique, et des mécanismes d'alertes sur la gestion du risque permettra de réduire le nombre de réclamation des membres du GIM, mais aussi de réduire les différents risques liés à son utilisation.

Ø Accélérer le processus de mise en place d'une cartographie des risques

Etant en projet et en cours d'élaboration, il s'agira d'accélérer sa mise en place afin d'avoir rapidement une meilleure visibilité sur les risques opérationnels et de mettre en place des points de contrôles fiables.

Ø Accélérer la mise en place de la cellule de lutte contre le blanchiment

Il s'agit là, de l'un des projets phare du GIM qui consisterai à mettre en place en collaboration avec les instances sous régionale de lutte contre la délinquance financière, une cellule interne sous régionale de lutte contre le blanchiment d'argent. Toutefois, son accélération permettra de prendre rapidement en compte ce type de fraude, et sécurisé davantage les transactions monétiques et de la monnaie électronique issus de l'économie réelle.

Ø Vulgariser le service délégataire auprès des membres

Le service délégataire est celui qui permet au GIM d'effectuer pour le compte de ses membres des travaux leur permettant de se connecter au réseau GIM en l'espace de 3 mois. Or certains membre prennent en charge eux -même leur travaux de connexion au réseau GIM et cela peut aller jusqu'à 3 ans avant que cela ne soit effectif. Ainsi la vulgarisation de ce service, avec un renforcement de la capacité de négociation permettra d'accroitre le nombre de membres connectés afin de dynamiser davantage les transactions monétiques.

Ø Booster la mise en place de la norme PCI-DSS

La mise en place rapide de cette norme permettra de mieux gérer les tentatives de fraude aussi bien au niveau interne qu'externe.

Ø Consolider la position du Sénégal en matière monétique et de monnaie électronique

Dans la sous région de l'UEMOA, le Sénégal est l'un des pays qui a une certaine visibilité au niveau démocratique et de la stabilité. Cela implique qu'il représente un des pays où le risque pays est faible contrairement à ses concurrents directs tels que la Côte d' Ivoire, le Niger ou le Mali. Ainsi la consolidation de ce pays dans sa position de leader permettra de garantir quelque peu la pérennité des installations GIM, au regard du fait également que le siège se trouve à Dakar.

Ø Accélérer la mise en place du mobile banking

Ce produit qui est en cours de préparation et de mise en oeuvre gagnerait plus, à travers l'accélération de sa mise en place. En effet, cela permettra d'augmenter le taux de bancarisation de l'espace UEMOA, du fait du nombre important des personnes possédant un téléphone portable.

Ø Accélérer la mise en place du mobile online

L'opérationnalité de ce produit permettra au pays de l'union de s'ouvrir au monde et d'aller à la conquête de nouvelles parts de marché, susceptibles de booster les échanges internationaux avec la sous région et dynamiser ainsi l'économie de la sous région en général, et celle des pays membres en particulier.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.