WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La micro- finance dans l'adoption de nouveaux paquets technologiques de production de riz dans le département des Collines au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Léonie KOUMASSA
Université d'Abomey- Calavi (Bénin ) - Diplôme d'ingénieur agronome 2007
  

précédent sommaire suivant

3.1.3. Le milieu humain

Avec une population estimée en 2002 à 90.475 habitants dont 43.558 (48,14%) hommes et 46.917 (51,86%) femmes (RGPH3), la Commune de Glazoué compte plusieurs groupes socioculturels dont deux (02) sont majoritaires (Mahi et Idaatcha). A côté de ces deux groupes majoritaires, on rencontre quelques minorités linguistiques comme les Adja, les Fons, les Yoruba, les Peuhl, les Bètamaribè et autres. Selon les statistiques de l'INSAE (2002) le nombre de ménages est estimé à 18.101 dont environ 14.481 ménages agricoles soit 80% de ruraux. En 2002, on a pu recenser 34.618 actifs agricoles dont 16.809 hommes soit environ 48,55% et 17.809 femmes soit environ 51,44% (CeRPA Zou-collines 2006). Les principales religions pratiquées dans la commune sont les religions traditionnelles, la religion chrétienne et l'Islam.

L'agriculture est la principale source de revenus pour la majorité de la population. Cette agriculture est de type extensif et est essentiellement tributaire des aléas climatiques et des outils rudimentaires. Les principales cultures produites dans la commune sont le maïs, l'arachide, le manioc, l'igname, le soja, le riz, le coton et les cultures maraîchères. L'élevage de bovins, ovins, caprins et porcins se pratique sur l'ensemble du territoire de la commune. On y rencontre également mais à petite échelle l'élevage des aulacodes, des lapins. L'aviculture et le petit élevage restent la seconde activité économique des populations de la commune. Quant aux activités de transformation, elles sont essentiellement pratiquées par les femmes et concernent principalement la transformation du manioc en cossettes de manioc, en gari, tapioca, petits cailloux, la transformation du soja en fromage, afintin et beignets, la transformation de l'arachide en huile et kluihlui etc. La pêche est peu développée et se pratique le long de la rive droite du fleuve Ouémé. L'exploitation forestière a pris de l'ampleur ces dernières années dans la commune. Il s'agit de l'exploitation des forêts villageoises pour le bois d'oeuvre, le bois de chauffe et charbon de bois. Les activités commerciales concernent la vente des produits agricoles et des produits agricoles transformés d'une part et la vente d'articles importés d'autre part. L'artisanat y est aussi bien développé.

27

Léonie KOUMASSA : Thèse d'Ingénieur Agronome, Décembre 2007

Contribution de la micro-finance à l'adoption de nouveaux paquets technologiques de production de riz dans le département des Collines

3.2. Présentation de la commune de Dassa-Zounmè 3.2.1. Situation géographique

Située au Sud du Département des Collines entre 2°58' de longitude Est et 7°25'de latitude Nord, et couvrant une superficie de 1.760 km2 (15,17% de la superficie nationale), la commune de Dassa-Zounmè est limitée au Sud par les communes de Covè, de Djidja et de Zagnanado, au Nord par la commune de Glazoué, à l'Est par les communes de Savè et de Kétou et à l'Ouest par la Commune de Savalou. La ville de Dassa, chef lieu de la commune, est située à 203 Km de Cotonou, capitale économique du Bénin et à 210 km de Parakou, la métropole du Nord Bénin. Par ailleurs, la commune compte 10 arrondissements à savoir: Dassa 1, Dassa 2, Akofodjoulé, Gbaffo, Kèrè, Kpingnin, Lèma, Paouignan, Soclogbo et Tré, avec un total de 15 quartiers et 53 villages.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.