WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La micro- finance dans l'adoption de nouveaux paquets technologiques de production de riz dans le département des Collines au Bénin

( Télécharger le fichier original )
par Léonie KOUMASSA
Université d'Abomey- Calavi (Bénin ) - Diplôme d'ingénieur agronome 2007
  

précédent sommaire suivant

6.2.2. Variables déterminantes du modèle

L'adoption du paquet technologique 1 est influencée positivement par le sexe de l'exploitant (SEXE*), le nombre de personnes travaillant avec l'exploitant au champ (TRAV***) et négativement par le nombre de personnes nourries par l'exploitant (NBRNOR**).

La taille du ménage (TAIL**) de l'exploitant rizicole et le statut social (STATSO*) de l'enquêté influencent positivement l'adoption du paquet technologique 2 tandis que le sexe de l'exploitant (SEXE**), la taille du ménage de l'exploitant (TAIL**) et le statut social (STATSO***) influencent positivement l'adoption du paquet technologique 3. Par ailleurs, l'adoption du paquet technologique 3 est influencé négativement par le nombre de personnes nourries par l'exploitant (NBRNOR*).

Quant à l'adoption du paquet technologique 4, elle est influencée positivement par le sexe (SEXE***), le statut social STATSO***, l'accès au crédit (ACCES**), la taille du ménage de l'enquêté (TAIL***), et négativement par le nombre de personnes travaillant avec l'exploitant au champ (TRAV**) et le nombre de personnes nourries par l'exploitant (NBRNOR*).

6.2.3. Analyse et discussion des résultats

La régression logistique a permis l'obtention de résultats ci-dessus dont l'analyse et l'interprétation s'avèrent indispensables.

6.2.3.1. Le sexe de l'exploitant

Le sexe de l'exploitant a une influence positive et significative au seuil de 10%, 5 % et 1% respectivement sur l'adoption des paquets technologiques 1, 3 et 4. Ceci suppose que les hommes adoptent plus les nouveaux paquets technologiques que les femmes. Ces résultats s'expliquent, car les femmes constituent une catégorie dont l'accès et le droit aux institutions et aux ressources productives peuvent être rendus précaires et moins établies (Boserup, 1983 cité par Nouhohéfin, 2001). Elles n'ont donc pas toutes les ressources nécessaires afin d'adopter des technologies rentables. Par ailleurs, ces résultats viennent compléter ceux de Houéyissan (2006) relatifs aux déterminants de la volonté de payer les semences améliorées de riz. En effet, Houéyissan (2006) montre que les femmes ont plus de volonté à payer les

87

Contribution de la micro-finance à l'adoption de nouveaux paquets technologiques de production de riz dans le département des Collines

semences améliorées de riz que les hommes. Cela signifie que les femmes intéressées par les propriétés culinaires des différentes variétés de riz dans le milieu ont la volonté de payer les semences améliorées, mais elles sont limitées par les moyens financiers dont elles disposent ; ce qui fait que le nombre d'adoptants de sexe masculin est supérieur à celui des adoptants de sexe féminin.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.