WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La remise en cause des frontières africaines. Cas de la RDC

( Télécharger le fichier original )
par Olivier DIEMBY MALENGA
Université technologique Bel Campus à  Kinshasa en RDC - Licence en relations internationales option politique internationale 2012
  

précédent sommaire suivant

1.7. Intégration

Dans le cas d'une intégration sous-régionale ou régionale, il est évident que les flux transfrontaliers des personnes, des biens et d'informations remettent en cause la capacité des Etats à contrôler, réguler leurs frontières et les activités exercées sur leurs territoires respectifs. Dans la mesure où l'intégration politique et économique vise le démantèlement des contrôles frontaliers et préconise la libre circulation des biens, des personnes, des services, des capitaux. Ce qui fait qu'une fois au sein d'une union, les frontières de la RD Congo ne seront plus les mêmes d'autant plus que la suppression des barrières frontalières et le démantèlement des frontières sont des préalables à toute intégration. Notons tout de même que ceci ferait le moindre mal à l'Etat que tout autre de modification de frontière à l'exception de son expansion.

précédent sommaire suivant