WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution à  l'analyse de la chaàŽne de valeurs des produits agroforestiers : cas de dacryodes edulis (safou) dans le bas-Congo et à  Kinshasa.

( Télécharger le fichier original )
par Giresse BIFUBIAMBOTE SALAMBIAKU
Université de Kinshasa RDC - Ingénieur agronome/ économie agricole 2011
  

précédent sommaire suivant

3.1.4. Formation du revenu des producteurs

De nombreuses études ont prouvé qu'en milieu rural africain, il est rare que les producteurs vivent des revenus provenant d'une seule activité. Le revenu global est donc souvent la résultante de plusieurs petits revenus des activités différentes, voire même de plusieurs contribuables.

Dans la région de Kimpese et environs, les producteurs de safou n'échappent pas à cette réalité, 95,2% d'entres-eux ont comme première source de revenu l'agriculture. La figure 5 révèle la contribution du revenu de la vente du safou dans le revenu global des producteurs.

Figure 5. Contribution de revenu safou dans le revenu global des producteurs

La figure 5 ci-dessus nous renseigne que les revenus provenant de la vente de safou contribuent jusqu'à 7/10 dans la formation du revenu global des ménages des producteurs. Mais pour nombreux d'entre-eux (27,4%), la contribution de revenu de safou est de 5/10 suivi de ceux dont la contribution est de 3,3/10 représentant 19,4% de l'échantillon aussi ceux de 4/10 représentent 17,7%.

Pour maximiser les revenu provenant de la vente des safou, les producteurs recherchent les marges les plus intéressantes, c'est ainsi que 93,6% des producteurs préfèrent vendre eux-mêmes en gros au marché de collecte ou en ville, que de vendre sur place au village.

La main d'oeuvre employée dans cette activité est la plupart des temps non payée, les producteurs travaillent avec les personnes de leurs ménages. Dans 95% des cas, les producteurs se font aider par leurs enfants, dans très peu des cas ce sont les autres membres de famille ou les épouses des producteurs qui viennent à la rescousse. Il arrive aussi que certains producteurs se retrouvent seuls pour effectuer les différentes opérations.

Dans les activités productives lorsqu'on a à faire aux acteurs qui n'ont pas de formation spécifique sur l'activité, l'expertise est souvent fonction de l'expérience (temps) accumulée par ces derniers. Dans la zone de Kimpese, 53% des producteurs ont une expérience allant de dix à vingt ans dans l'activité. Ensuite viennent ceux qui ont moins de dix ans dans l'activité et en fin les plus expérimentés, c'est-à-dire avec une expérience d'au delà de vingt cinq ans, sont les moins nombreux. La corrélation entre l'ancienneté dans la pratique et l'estimation de la quantité produite en 2009 est significative (÷2= 589,2 ; r =0,405, p< 0,05).

Pour le calcul du prix de revient au niveau des producteurs, les éléments constitutifs de coût de revient (Coût de production, coût de transport, taxes, manutention, stockage, tracasserie policière et hygiène) ont été estime à l'unité de vente (caisse).

Tableau 5. Matériels pour la production (récolte) des safou

Matériel

C. acquisition

Durée

Annuité

Production

Cout/caisse

Bassin

75000

2

37500

25

2500

Autres matériels

25000

-

-

-

1000

Machette

3000

3

1000

25

40

Caisses

62500

5

12500

25

2500

Bâche

10000

3

3333,3

25

133,3

Croché

1000

5

200

25

8

Coût du matériel

6333, 3 FC

Pour le camion, le prix du transport est de 800 FC par caisse de safou transporté pour une distance moyenne de 5 km. Il est de 1000 FC par caisse en cas d'une main d'oeuvre qui en a transporté à pieds. Le coût de l'obtention de l'information sur le marché est évalué à 1000 FC.

Il sied de signaler que le prix bas moyen (période d'abondance) de vente de la caisse du safou dans différents villages est de 22548,4 FC, tandis que le prix élevé moyen (période de rareté) de vente du safou est de 27451,6 FC.

Tableau 6. Calcul du Prix de Revient par caisse de safou en FC

Eléments constitutifs

Dans les villages

Au marché de Mbanza-Ngungu

Coût de production

6333,3

6333.3

Coût de transport

1000

1800

Taxe

0

100

Manutention

1000

500

Dépôt (stockage)

0

-

Télécommunication

1000

100

Contribution plateforme

0

500

Patente

-

-

Hygiène

-

250

Prix de revient en FC

9333,3

9583,3

Prix de revient en $US

10,37

10,65

Il ressort de nos investigations que le prix de revient d'une caisse de safou est de 9333,3 FC soit 10,37$ US pour les producteurs qui sont basé dans les villages environnant Kimpese et Mbanza-Ngungu tandis que ceux qui sont au niveau de marché de Mbanza-Ngungu, une caisse de safou revient à 9583,3 FC soit 10,65$ US. Le tableau 7 ci-dessous donne le niveau de rentabilité économique pour la production d'une caisse de safou.

Tableau 7. Calcul de la rentabilité en FC pour les producteurs

Marché

Acteur

PV

PR

MB

MN

R (%)

Villages

Producteur

27451,6

9333,3

18118,3

18118,3

194,1

22548,4

9333,3

13215,1

13215,1

141,6

Mbanza-Ngungu

Producteur

35000

9583,3

25416,7

25316,7

264,2

30000

9583,3

20416,7

20316,7

212,0

Pour la récolte et la vente d'une caisse de safou chez les producteurs environnant Kimpese et Mbanza-Ngungu, le capital moyen investi est de 9333,3 FC soit 10,37$ US. Avec deux niveau de prix de vente respectivement 27451,6 FC (30,5$ US) et 22548,4 FC (25,1$ US) (période d'abondance et période de rareté), tel niveau d'investissement procure une marge bénéficiaire nette par caisse vendu en cas de non payement de la taxe s'élèvent respectivement à 18118,3 FC soit 20,1$ US et 13215,1 FC soit 14,7$ US par caisse si le produit est vendu sur place c'est-à-dire au village même, ce qui représente 194,1 % et 141,6% de la rentabilité économique de la production de safou dans cette zone d'étude.

En procédant par la vente groupée au niveau des marchés de Mbanza-Ngungu, le niveau d'investissement diminue à 9583,3 FC soit 10,65 $ US; la marge bénéficiaire nette par caisse s'élève respectivement à 25316,7 FC soit 28,1$ US et 20316,7 FC soit 22,6$ US par caisse selon qu'on est en période d'abondance ou de rareté de safou dans les zones étudiés. Ce qui représente 264,2 % et 212,0 % de la rentabilité financière de la production dans les zones d'étude.

précédent sommaire suivant









Aidez l'hopital de Montfermeil

Moins de 5 interactions sociales par jour