WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude de la toxicité de poudre des fruits hictyotoxique cas de (amblyogonocarpus schweifutii ams, luffa cylindrica)

( Télécharger le fichier original )
par Eric DIEUDONNE KABEMBA
UNIKAL  - Ingénieur agronome 2015
  

précédent sommaire suivant

1.5.3. Saponosides

Les saponosides sont extrêmement répandus dans le règne végétal puisqu'on les a signalés dans plus de 120 familles différentes. On les trouve aussi bien dans les racines que dans les écorces, les fruits et les fleurs. Ce sont des substances de nature hétérosidique donnant avec l'eau des solutions colloïdales qui moussent par agitation et jouissent de propriétés émulsionnantes et détersives.

Les sapogénols peuvent se classer en deux groupes :

ü les uns en C27 ont une structure stéroïde. Ils se rattachent aux stérols, aux acides biliaires, aux hormones génitales et dérivent du même noyau que toutes ces substances ;

ü les autres en C30 ont une structure triterpénique. Ils dérivent de carbures triterpéniques (C10H16) 3 ouC30 H48 (Golse, 1955).

1.5.3.1 Réactions

Les réactions colorées des saponosides sont peu spécifiques ; elles varient en fonction du saponoside et de son degré de pureté.

ü indice mousse: C'est la concentration minima, en poids, d'une solution de saponoside telle que 10 ml produise par agitation dans une éprouvette de dimensions déterminées, une mousse de 1 cm persistante après un quart d'heure;

ü indice poisson : C'est la concentration du saponoside qui pour 100 ml de solution détermine après une heure de contact, la mort d'un poisson d'espèce et de poids donnés.

1.5.3.2 Dosages

Comme pour la roténone, les méthodes de dosages sont nombreuses, mais ici elles sont en général peu Précises et fonction des saponosides eux-mêmes et de leur purification.

1.5.4. Composés divers

Parmi les nombreux corps isolés dans les plantes piscicides, on peut attribuer le pouvoir ichtyotoxique à :

· des essences comme dans Illiciumreligiosum ;

· des sénevols comme dans Pifivieraalliacea ;

· des résines (Euphorbes, Daphnegnidium, Anonasquamosa) ;

· des toxalbumines(Hura crepitam) ;

· des alcaloiides comme.dans Piscidiaerythrina, Antiariscoxicaria, Strychnos, Nicotiana,Erythrophleum ;

· des glucosides (Strophanthus, Bu.&leia,Antìaris) ;

· des acides, des tanins, des principes amers. Leur diversité est telle, qu'il est en dehors de nos moyens d'en faire une étude préliminaire plus complète,

1.6. Activité physiologique des principes ichtyotoxiques

Le mode d'action des produits actifs sur le poisson est à étudier pour le plus grand nombre d'entre eux. Le fait que les pêcheurs les consomment laisse la porte ouverte à bien des hypothèses : transformation du produit en un composé atoxique, quantité de toxique insuffisante pour incommoder le consommateur, élimination du poison par le rejet des viscères et de la majorité du sang avant la préparation culinaire, destruction du produit nocif par la cuisson autant de problèmes à élucider.

Dans l'ensemble mal connus, certains composés présentent entre eux une grande analogie pharmacodynamique, et c'est sans doute pour cela que dans toutes les régions du monde, on les a choisis comme poisons de pêche.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.





BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.





Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)