WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Madagascar vers une croissance inclusive au développement durable.

( Télécharger le fichier original )
par Patrick BE
Toamasina Madagascar - Maîtrise 2016
  

précédent sommaire suivant

II : Lien social

Puisque traitant de la question du bien-être, il semble qu'il n'y ait aucune raison de penser l'inclusivité dans une perspective « court-termiste » en y incluant uniquement les générations actuelles. Au contraire, le souci d'inclusivité devrait obliger les générations présentes à considérer les liens étroits qui les lient aux générations futures. Cette communauté de destin inter-temporelle se fonde sur le principe selon lequel les décisions de production et de consommation prises aujourd'hui impacteront sur le bien-être des générations futures.

1 : Lutte contre les inégalités

La croissance est inter-temporellement inclusive seulement si le succès du modèle économique dont elle est le résultat ne met pas en péril le bien-être des futures générations. Nous nous situons non seulement dans la perspective d'une croissance verte et durable, mais aussi dans une vision d'équité et de la promotion du défavorisé. En effet, dans certains cas, la position sociale désavantageuse se transmet comme un legs d'une génération à l'autre, condamnant d'avance de nombreuses personnes à la pauvreté, sans tenir compte de leurs

31

capacités propres. L'inclusion sociale et la lutte contre la pauvreté figurent aussi bien sur les priorités de la croissance inclusive que sur celles du développement durable.

L'égalité est une question fondamentale dans le programme de croissance inclusive. Si la croissance a pu creuser des écarts, on pourrait faire valoir que les pauvres peuvent avoir besoin d'un coup de pouce supplémentaire sous une certaine forme afin de réduire les inégalités existantes et améliorer leurs chances de bénéficier de la croissance actuelle et future.

La croissance inclusive permet une redistribution équitable des revenus ce qui veut dire que les inégalités des revenus sont brisées. Un pays à inégalités faible en termes de revenus verra un développement durable.

En termes de lutte contre les inégalités, le développement durable met aussi l'accent sur ce point notamment par le biais de l'ODD 10. L'ODD 10 stipule de faciliter la migration et la mobilité de façon ordonnée, sans danger, régulière et responsable, notamment par la mise en oeuvre de politiques de migration planifiées et bien gérées.

Depuis dix ans, les écarts entre pays riches et pays pauvres diminuent, mais les inégalités au sein des pays montent en flèche. Quand l'accès à l'eau et à l'énergie est mal reparti, c'est l'environnement qui trinque. La réduction des inégalités est donc le nouveau défi des instances internationales dans l'approche inclusive de la croissance.

La protection sociale joue un rôle prépondérant dans la lutte contre les inégalités que la croissance inclusive met en exergue. En effet, nous pouvons considérer le système de protection sociale comme un instrument qui aide les individus à gérer les projets communs à tous : la chance de recevoir un enseignement approprié en vue de trouver un travail, puis de trouver effectivement un emploi ; la possibilité de fonder une famille, d'avoir des enfants, d'associer la vie de famille et la participation au marché du travail et à la société d'une manière générale ; la sécurité économique en cas de chômage ou de maladie ; l'existence d'une retraite le moment venu ; la possibilité enfin de bénéficier des services sociaux et des soins nécessaires lorsque les capacités physiques diminuent. Dans la société moderne, la famille et le marché à eux seuls ne suffisent pas à résoudre ces problèmes. Cette perspective peut également être appliquée dans une approche comparative pour tenter d'examiner les différents régimes de politique sociale et leurs conséquences.

32

Toute politique sociale peut s'analyser en termes de redistribution. Une partie de cette redistribution est verticale, c'est-à-dire des riches vers les pauvres, grâce aux systèmes fiscaux et aux prestations sociales. Une grande partie de la redistribution est horizontale, sur le cycle de vie. C'est notamment le cas des retraites et des allocations familiales. Un autre type de redistribution concerne la couverture de certains risques par l'assurance maladie et accidents du travail, ainsi que par l'assurance chômage. Ces risques sont inégalement répartis dans la population. Leur couverture implique un certain degré de redistribution verticale, car les risques de maladie, d'accidents de travail et de chômage sont plus grands pour les personnes à faibles revenus. Par conséquent, la plupart des volets d'un système d'assurance sociale ont un lien important avec la lutte contre la pauvreté.

Le besoin d'appartenir à un groupe et sa possibilité, comme MASLOW' l'a présenté, implique une évolution en termes de lutte contre les inégalités. Ce besoin d'intégration dans le lien social va de pair avec le besoin de reconnaissance et de considération, qui est sans doute une opportunité des gens. Nous pouvons aussi dire que si les gens ont l'opportunité d'appartenir à un groupe, cette tendance va se poursuivre, accompagnée de quelques améliorations progressives, aux générations futures ce qui signifie que l'inégalité est supprimée de façon durable.

Tableau no V : Croissance inclusive et ODD responsable dans la lutte contre les inégalités

Croissance inclusive

ODD

Notion d'inclusivité

ODD 10 : Réduire les inégalités, au sein des pays et d'un pays à l'autre.

Source : Auteur, Année 2016

'Abraham MASLOW, A Theory of Human Motivation, 1943. Il a présenté cinq besoins dont, selon l'ordre hiérarchique croissant, le besoin physiologique, le besoin de sécurité, le besoin d'amour et d'appartenance, le besoin d'estime et le besoin d'accomplissement personnel.

33

Qui dit inclusion explique que tout le monde doit être pris en considération. Donc, l'inclusivité et le développement durable doivent combattre les inégalités existantes entre les individus de manière significative, pour un meilleur avenir des générations.

2 : Lutte contre la corruption

La corruption peut être définie comme un comportement qui consiste à solliciter, accepter ou recevoir les offres, dons, des promesses ou présents à des fins d'accomplissement ou d'abstention d'un acte, d'obtention de faveurs ou d'avantages particuliers.

La corruption est apparue avec les toutes premières formes de sociétés humaines organisées et qui affectent depuis toujours l'ensemble de nos activités collectives. Outre les effets de la colonisation, bien des pays sont confrontés aujourd'hui au phénomène de la corruption. Cette dernière engendre la paupérisation, précarité ou pauvreté sévère et avilissante des couches socioprofessionnelles.

C'est ainsi que la croissance inclusive figure dans ses priorités, la lutte contre la corruption afin que seulement ceux qui le méritent le plus soient récompensés. Il en est de même pour les ODD. La lutte contre la corruption est un défi majeur dont la notion du développement durable tient en compte notamment à travers l'une des préoccupations de l'ODD 16. Ce dernier a comme cibles de :

? Réduire sensiblement, partout dans le monde, toutes les formes de violence, et les taux de criminalité associés ;

? Mettre un terme à la maltraitance, l'exploitation, la traite, et toute forme de violence et de torture, dont sont victimes principalement les enfants ;

? Réduire sensiblement la corruption et la pratique des pots-de-vin sous toutes leurs formes et ;

? Mettre en place des institutions efficaces, responsables et transparentes, à tous les niveaux.

34

Tableau no VI : Croissance inclusive, ODD : lutte contre la corruption

Croissance inclusive

ODD

 

ODD 16 : Paix et justice : promouvoir des
sociétés pacifiques, sans exclusion, dans le
cadre du développement durable, permettre

Lutte contre la corruption

un accès à la justice pour tous, et mettre en place des institutions efficaces, responsables, et sans exclusion, à tous les niveaux.

Source : Auteur, Année 2016

La corruption apparaît chaque fois que la frontière entre la logique administrative d'intérêt général et la logique économique d'intérêt privé s'estompe ; elle est donc favorisée par l'effacement contemporain de la sphère publique, par l'assimilation à peu près exclusive de la réussite et de l'enrichissement.

3 : Infrastructures et santé

Pour favoriser l'inclusivité dans un pays, il est nécessaire de fournir aux citoyens des opportunités dans leur quotidien. Il s'agit notamment de mettre en place des infrastructures pour que l'ensemble de la population puisse avoir accès aux services de bases comme la santé, l'accès à l'eau potable, etc.

La croissance inclusive n'est toutefois pas la seule à avoir mis en avant l'importance des infrastructures de toute sorte, mais le développement durable, lui aussi, a apporté sa part. Le développement durable s'intéresse à ce point à travers les ODD 3, ODD 6 et ODD 9 qui concernent respectivement la santé, l'eau et les infrastructures. Dans l'ODD 3, il s'agit de :

? Améliorer la santé maternelle ;

? Réduire la mortalité néo-natale (et jusqu'à 5 ans), éliminer les décès évitables ; ? Éradiquer le VIH/SIDA, le paludisme, la tuberculose, les maladies tropicales

négligées, l'hépatite et les autres maladies transmises par l'eau, et les autres maladies

transmissibles et ;

35

> Garantir une assurance maladie universelle, l'accès à des services de santé essentiels de qualité, et à des médicaments et vaccins essentiels, sûrs, efficaces et d'un coût abordable.

L'ODD 6, quant à lui, s'intéresse à l'eau. Ces cibles sont les suivants :

> Accès universel équitable abordable à l'eau potable,

> Accès universel équitable abordable à des services d'assainissement et d'hygiène adéquats. Mettre fin à la défécation en plein air.

> Accorder une attention particulière aux besoins des femmes et des filles, principalement celles en situation vulnérable.

L'ODD 9 concerne l'innovation et infrastructures de qualité. Il a comme cibles de :

> Développer une infrastructure résiliente, durable, et de qualité (dont régionale et transfrontalière), pour favoriser le développement économique et le bien-être (dont l'accès universel abordable équitable aux services financiers) ;

> Assurer l'accès des entrepreneurs, surtout des petites entreprises industrielles, aux services financiers, dont des prêts abordables, et une intégration dans les chaînes de valeurs et de marchés) et ;

> Développer la recherche scientifique, les capacités technologiques, des secteurs industriels de tous les pays.

36

Tableau no VII : Croissance inclusive, ODD : infrastructures et santé

Croissance inclusive

ODD

 

ODD 3 : Garantir la bonne santé, promouvoir le bien-être de tous à tous les âges, éradiquer les principales maladies.

 

ODD 6 : Eau pure et hygiène : assurer la disponibilité et la gestion durable de l'eau

Infrastructures et santé

et de l'assainissement pour tous.

 

ODD 9 : Innovation et infrastructures de qualité : construire des infrastructures résilientes, promouvoir l'industrialisation, sans exclusion, et durable, et encourager l'innovation.

Source : Auteur, Année 2016

Les infrastructures sont essentielles du fait qu'elles permettent de faciliter le quotidien de la population toute entière. La santé, quant à elle, est un état dont les individus ont besoin pour leurs activités, et donc doit également être examinée de près.

37

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.