WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Madagascar vers une croissance inclusive au développement durable.

( Télécharger le fichier original )
par Patrick BE
Toamasina Madagascar - Maîtrise 2016
  

précédent sommaire suivant

SECTION II : AUTRES CONSIDÉRATIONS IMPORTANTES

Pour accéder à une croissance inclusive, la réduction des inégalités est d'autant plus importante que la promotion d'emploi. Mais, il est également nécessaire de penser à lutter contre la corruption et la mise en place des infrastructures pour permettre aux citoyens de vivre aisément dans leur quotidien.

I : Lutter efficacement contre la corruption

La corruption est sans aucun doute le défi le plus pressant qui se pose à la gouvernance et au développement de Madagascar. Elle a un effet dévastateur et corrosif sur le progrès, la stabilité et le développement du pays. Elle constitue une entrave à la croissance économique car elle décourage les investissements étrangers, occasionne des distorsions au niveau de la répartition des ressources et de la concurrence sur le marché, augmente les coûts d'entreprise et réduit la valeur nette des dépenses publiques. Elle réduit également la qualité des infrastructures de services et publiques ainsi que le volume de recettes fiscales et encourage le détournement et la mauvaise répartition des ressources rares. Dans le domaine politique, la corruption sape l'État de droit, le respect des droits humains, la responsabilisation et la transparence, et affaiblit les institutions publiques. Cela ternit en retour la légitimité publique du gouvernement et compromet la bonne gouvernance.

Tout d'abord, la corruption détruit l'intégrité morale et l'éthique de toute société au sein de laquelle elle est endémique et courante. Elle détruit les valeurs qui sous-tendent la sensibilité vis-à-vis de notre humanité commune et du bien-être d'autrui. Elle met en place une société dans laquelle «tout est permis» ou elle encourage la pratique qui consiste à ne pas se soucier des groupes faibles et vulnérables de la société.

1 : Renforcer l'État de droit

Étant donné que la plupart des infractions en matière de corruption proviennent des gros bonnets, il est nécessaire d'y faire face. L'État de droit est une doctrine qui désigne un système institutionnel dans lequel la puissance publique doit respecter le droit. C'est un État dans lequel les normes juridiques sont hiérarchisées de telle sorte que sa puissance est limitée.

81

L'État de droit suppose alors le respect de la hiérarchie des normes, l'égalité devant le droit et l'indépendance de la justice.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.