WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Exploitation minière et conflits fonciers. Le cas de la localité de Hiré (Côte d'Ivoire).

( Télécharger le fichier original )
par Cyprien Yao YAO
Université Félix H.Boigny  - Master1 Sociologie spécialité: Environnement 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

5- Techniques et outils de traitement des données

Les techniques et outils de traitement des données utilisés dans le cadre de ce travail sont l'enregistrement, les prises de note, la retranscription, le logiciel Word, le dépouillement et l'analyse de contenue. Ces procédés seront illustrés dans l'étape suivante :

5-1-L'enregistrement ; les prises de note ; la retranscription ; le logiciel
word

Dans le souci d'obtention de l'intégralité des entretiens réalisés au cours de l'enquête de terrain, les propos des interviewés ont été recueillis à l'aide d'enregistreur numérique. Ensuite, ces sources audio-orales ont été complétées à celles des prises de note pour leurs retranscriptions intégrales. Celles-ci ont été possibles à travers un logiciel de traitement de texte en l'occurrence le logiciel Word.

5-2-Le dépouillement

Deux types de dépouillement sont à la disposition du chercheur. Le dépouillement manuel et le dépouillement informatique. Nous avons pour notre part utilisé le dépouillement manuel eu égard à la nature de l'enquête qui est essentiellement qualitative. Cette technique est généralement plus ou moins longue mais à l'avantage de permettre une meilleure appréciation des réponses recueillies et de procéder à leur catégorisation : ce qui facilite les analyses et les interprétations qui ont été faites.

5-3- L'analyse de contenu

Selon Blanchet et Gotman, le sens d'un discours ne relève pas d'une donnée, mais plutôt d'une production à partir du discours. Ainsi, l'analyse de contenu se centre sur le sens qui se dégage des paroles produites. Mieux, elle étudie et compare les sens des discours pour mettre à jour les systèmes de représentations véhiculées par ces discours (Blanchet et Gotman, p. 91, op. cit). Ici, il s'est agi d'appliquél'analyse de contenu par entretien. Au niveau du traitement des textes, l'analyse de contenu se fait par entretien. Elle a permis de relever les unités de sens qui sont rattachés à nos questions de recherche. Ensuite, vient l'analyse thématique qui consiste à découper transversalement tout le corpus c'est-à-dire l'ensemble des trois textes utilisés afin de faire ressortir le contexte général.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net