WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La communication d'un établissement public dà¢â‚¬Ëœenseignement supérieur d’Afrique noire francophone : le cas de l’université Omar Bongo du Gabon de 2011 à  2016


par Alain Roger PAMBOU
Universté Omar BONGO du Gabon - Master en Sciences de l'Information et la Communication 2017
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SOMMAIRE

INTRODUCTION GENERALE

10

PREMIERE PARTIE - FONDEMENTS DE L'UOB

..12

Chapitre I - Éléments de méthodologie

.13

Section 1. Contexte de la recherche

..13

Section 2. Cadre théorique de la recherche

16

Section 3. Méthodes d'enquête

..17

Chapitre II - Une histoire de l'UOB basée sur quoi ?

22

Section 1. Un cadre théorique général des universités

..22

Section 2. Une histoire générale des universités africaines francophones

25

Section 3. Une histoire singulière de l'UOB

..25

Chapitre III - Un modèle organisationnel de quel ordre

.28

Section 1. Les théories des organisations

..28

Section 2. Discussion et résultats du diagnostic stratégique

32

Section 3. Les « gabonitudes »

..33

DEUXIEME PARTIE - UNE UNIVERSITE CONFRONTEE AUX MUTATIONS DU

MONDE ACTUEL

35

Chapitre I - Les influences externes

37

Section 1. La mondialisation

37

Section 2. Le mouvement de Bologne

42

Section 3. Le cadre national

46

Chapitre II - Les bouleversements du cadre ancien

48

Section 1. La remise en cause du cadre spirituel

49

Section 2. La remise en cause du cadre structurel

.52

Section 3. La remise en cause du cadre procédural

54

Chapitre III - Les bienfaits de la conversion à la communication

58

Section 1. Affirmer l'identité de l'université

58

Section 2. Conforter la légitimité de l'université

62

Section 3. Redorer l'image de l'université

66

10

TROISIEME PARTIE - ORGANISATION ET STRUCTURATION D'UN CHAMPS DE

COMMUNICATION ORIGINAL POUR L'UOB 71

Chapitre I - Des définitions générales de la communication universitaire 73

Section 1. Qu'est-ce qu'un réseau de campus ? 73

Section 2. Quelle est l'utilité d'un réseau de campus ? 77

Section 3. Comment pourrait se présenter le réseau de campus de l'UOB ? 80

Chapitre II - La professionnalisation de la communication de l'UOB ..83

Section 1. Qu'est-ce que l'écosystème numérique de l'UOB ? 83

Section 2. Comment se présente l'écosystème numérique de l'UOB ? 84

Section 3. Qui peut définir l'écosystème numérique de l'UOB ? 84

Chapitre III - Le tournant avec les nouveaux acteurs 86

Section 1. Présentation de l'ENT et du DINAL 86

Section 2. Fonctionnement de l'ENT et du DINAL 87

Section 3. Compétences requises pour la promotion de l'ENT et du DINAL 88

CONCLUSION 89

BIBLIOGRAPHIE 112

11

INTRODUCTION GENERALE

12

Le monde bouge, connaît des changements et les établissements publics d'enseignement supérieur participent à ce mouvement. Trois facteurs en sont principalement la cause : la mondialisation, le processus de Bologne et les politiques nationales. Dans le rôle fondateur et majeur de ce mouvement, les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) tiennent une place de choix ; d'où, le choix du sujet : « La communication d'un établissement public d`enseignement supérieur d'Afrique noire francophone : Le cas de l'Université Omar BONGO du Gabon de 2011 à 2016 ».

C'est un sujet important, dans la mesure où, logiquement, ces trois phénomènes doivent inciter les acteurs de l'enseignement supérieur public à s'exprimer à outrance pour réformer le système, informer et faire adhérer les populations à leur projet de changement. Il paraît paradoxal de nos jours que les établissements publics d'enseignement supérieur en Afrique noire francophone semblent aphones et l'Université Omar Bongo (UOB) du Gabon en est une illustration.

Le paradigme dominant de développement a changé, pour passer à l'émergence qui semblerait plus opérationnel et instrumental. Soucieuses de canaliser le flux d'immigrants sur leur sol, la France et la Belgique favorisent l'enseignement sur le sol des pays africains. Ces derniers s'y sont résolus. Depuis 2009, les autorités politiques gabonaises, ambitionnent de créer « une destination de prestation de services universitaires ». L'UOB a pris acte de cette volonté politique.

La communication de l'UOB dans la période 2011-2016 représente ainsi une étude de cas pour répondre à ce questionnement.

Deux concepts tissent la trame de la présente recherche : « l'université » et « communication ». La comparaison semble la méthode d'appréhension la plus pertinente des deux concepts. A ce titre, de façon générale et théorique, la signification individuelle et l'historicité singulière des concepts « l'université » et « communication » les démarquent de prime abord. Par contre, au plan méthodologique, les deux concepts s'envisagent comme :

- Objet d'étude polysémique, vaste, mouvant, multidisciplinaire et transversal ; - Artefact, c'est-à-dire, construction humaine et organisation sociale.

Le problème de recherche qui peut être appréhendé comme : « l'écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d'un phénomène donné » (Raymond Robert TREMBLAY, Yvan PERRIER, 2006) se décline alors en une interrogation : « Comment bâtir une stratégie de communication au bénéfice de l'UOB afin de lui donner efficacité et visibilité ? » L'objectif ici, de façon pratique, consiste à :

13

- Explorer la culture communicationnelle (normes, valeurs, histoire ; etc.) de l'UOB ;

- Analyser le système de communication en vigueur à l'UOB ; c'est-à-dire, l'architecture et le fonctionnement des canaux de communication ;

- Construire un état des lieux des sujets de satisfaction et des sujets d'inquiétude relatifs à la communication de l'UOB.

Les hypothèses sont que face aux mutations en cours et pour cause d'efficacité :

- D'une part la communication est une valeur ajoutée pour l'UOB ;

- D'autre part, que ce contexte impose une communication spécifique.

Le défi principal de la présente méthodologie d'enquête est de circonscrire un objet d'étude complexe et relevant de plusieurs théories. La présente étude se situant en communication institutionnelle ; notamment en gestion des institutions, face à la difficulté de l'objet d'étude et compte tenu du contexte de déroulement de l'étude, l'outil d'analyse stratégique SWOT, semble le mieux indiqué pour traiter le sujet.

L'intérêt de la recherche est scientifique et professionnel ; dans la mesure où il résulte du travail d'un étudiant-salarié. Il veut ainsi participer à l'avancement de la science, tout en proposant des outils pratiques de gestion aux Managers universitaires. Sa pertinence résulte du fait que la communication reste toujours lettre morte dans la gouvernance universitaire actuelle, à ses dépens ; alors qu'elle peut constituer une valeur ajoutée pour sa visibilité, la lisibilité de sa notoriété, son image et son taux de satisfaction. Cette étude propose une stratégie de communication.

Les messages de cette stratégie visent à donner à l'UOB l'image d'une institution dotée des capacités requises, des moyens appropriés et du leadership nécessaire pour participer au développement du Gabon et faire entendre sa voix en matière de prestation de service universitaire.

Cette présentation justifie que le plan se décline en trois parties ; dont :

- Les fondements de l'UOB (première partie) qui inscrit le présent travail dans un cadre méthodologique, historique et organisationnel ;

- Puis une université confrontée aux mutations du monde actuel (deuxième partie) qui expose les perturbations du cadre d'étude ;

- Enfin l'organisation et la structuration d'un champ de communication original de l'UOB (troisième partie) qui représente la réponse aux perturbations du cadre d'étude, conformément aux références précédemment indiquées.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net