WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le traite d'amitié et de coopération entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso et le renforcement de l'intégration économique sous-régionale


par Ceba Timothée KELY
EENI Global Business School - Doctorat 2020
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.2.2. Le choix de la zone d'étude

Le choix de la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso s'est fait en fonction des critères suivants :

-L'appartenance à l'espace UEMOA : les deux pays appartiennent à l'UEMOA

-La position géographique des pays : deux pays frontaliers, l'un côtier (Côte d'ivoire) et l'autre enclavé (Burkina Faso). Les deux Etats sont reliés par la route, le ciel, l'hydrographie (le fleuve Bandama) et l'énergie.

-Le domaine de la coopération : le commerce, la sécurité, le financement, l'énergie, l'économie numérique et les postes, le développement, la culture.

-Le lien historique entre les pays : Anciennement territoire unique, et découpé à la faveur de la colonisation, l'espace ivoiro-burkinabé est traversé par des continuités géographiques, linguistico-culturelles (langues Dioula et voltaïque, l'Islam, et christianisme), les traditions africaines locales communes, socioéconomiques (brassages matrimoniaux et commerçants) et des événements instituant une histoire ou une mémoire commune. Leurs relations sont encadrées par un Traité spécial d'Amitié et de Coopération (TAC) signé à la faveur de la crise identitaire en Côte d'ivoire. Dès lors, le TAC signé en 2009 est considéré comme le cordon ombilical qui lie les deux Etats. Il symbolise l'Amitié, la paix et la coopération (figure 1 et 2).

Figure 1 : Présentation de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso

Source : https://bf.ambafrance.org/Nouvelle-carte-Conseils-aux-voyageurs-francais

Figure 2 : Le cordon ombilical entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso

Source : INSD (Burkina Faso), INS (Côte d'Ivoire), Sitarail, 2014

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net