WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le traite d'amitié et de coopération entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso et le renforcement de l'intégration économique sous-régionale


par Ceba Timothée KELY
EENI Global Business School - Doctorat 2020
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

1.2.4. Performance infrastructurelle de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso

L'infrastructure régionale constitue la deuxième dimension de l'intégration économique sous régionale (CEA, 2016). Et cette dimension comporte quatre indicateurs qui sont : i) Indice de développement des infrastructures : transport, électricité, TIC, eau et assainissement ; ii) Proportion de vols intra-régionaux ; iii) Commerce régional de l'électricité total (net) par habitant et iv) Coût moyen de l'itinérance. Le graphique ci-après présente, avec un intervalle de confiance de 95%, les scores de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso. Le Burkina Faso (0.404) et la Côte d'Ivoire (0.370) présente de faibles performances en infrastructures régionales (Graphique 13).

Graphique 13 : Performances en infrastructures régionales de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso

Source : CEA, Indice de l'intégration régionale en Afrique, Rapport 2016

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net