WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La république populaire de Chine comme partenaire au développement de la république du Sénégal: Enjeux et perspectives

( Télécharger le fichier original )
par Moustapha Sokhn A DIOP
ENA - BREVET ENA 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2.4. LA FILIÈRE HORTICOLE

Le Sénégal est actuellement dans une phase de forte diversification et de promotion de ses produits agricoles et agro-industriels. C'est ainsi que la filière horticole connaît depuis quelques années un développement important.

En réalité, notre pays bénéficie de conditions climatiques très favorables aux cultures de contre saison, près de 240 000 ha de terres irrigables disponibles et de la proximité des marchés européens et américains.

Autant d'éléments qui font le succès d'une gamme variée de produits notamment :

- les haricots verts : Avec une production de 5 000T, le Sénégal est leader dans la sous région. A cela s'ajoute une bonne présence et une notoriété sur les marchés d'exportation ;

- les tomates cerise : notre pays occupe la 2ème position derrière Israël pour les origines non européennes durant la contre saison. La production est estimée à 3500T ;

- la mangue : notre pays s'est particulièrement illustré ces dernières années dans l'exportation de ce produit (200 à 3000T en 5 ans) ;

- le melon dont le marché est en forte croissance avec le développement de nouvelles variétés de longue conservation ;

- l'asperge se développe également de plus en plus avec une production estimée à 7 à 8t /an. Elle fait l'objet d'exportation vers la France et les Pays - bas.

Ainsi, il s'agira pour le Sénégal, et plus particulièrement le secteur privé :

- d'explorer la possibilité de joint - venture pour créer des unités de transformations des produits agricoles ;

- de voir dans quelle mesure la République de Chine peut appuyer le Sénégal dans la réalisation de ses projets d'aménagements hydro agricoles notamment la construction de deux importants barrages sur le fleuve Sénégal et la construction d'une gare de fret ;

- et d'examiner la possibilité d'une assistance technique chinoise dans le cadre de l'augmentation des capacités de production des produits de la filière horticole et de l'asperge en particulier.

2.3. LES INFRASTRUCTURES

En ce qui concerne la politique de dotation du pays en infrastructures, à même de doper le développement, le gouvernement du Sénégal gagnerait à inviter la Chine à participer aux Grands Projets de notre pays à savoir :

- la construction du nouvel aéroport de Ndiass ;

- la construction de la nouvelle Cité des Affaires de l'Afrique de l'Ouest33(*) ;

- la réalisation du Port du Futur par l'extension et la modernisation du Port Autonome de Dakar.

* 33 Complexe immobilier à réaliser sur le site de l'aéroport actuel.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.