WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La république populaire de Chine comme partenaire au développement de la république du Sénégal: Enjeux et perspectives

( Télécharger le fichier original )
par Moustapha Sokhn A DIOP
ENA - BREVET ENA 2007
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.10. LES AUTRES QUESTIONS

2.10.1. LE TRAITEMENT DOUANIER PRÉFÉRENTIEL POUR CERTAINS PRODUITS SÉNÉGALAIS 

Pour ce qui du traitement préférentiel de certains produits Sénégalais, il convient de saluer l'initiative chinoise d'accorder un traitement douanier préférentiel pour certains produits sénégalais. Cet accès préférentiel accordé à 440 produits d'origine sénégalaise, porte essentiellement sur des produits halieutiques, agricoles, miniers, chimiques, les cuirs et peaux, du bois, du coton, du textile et des vêtements, des produits de la bijouterie et d'artisanat, etc. Il s'agira surtout :

- d'examiner à cet égard la possibilité d'assouplissement des règles d'origine notamment l'exigence d'incorporation de 40 % au moins de valeur ajoutée ;

- d'étudier la participation de la République de Chine au FOPROMEX, comme indiqué plus haut, ce qui permettrait au Sénégal de mieux tirer profit de cette opportunité.

2.10.2. PROTOCOLE D'ACCORD CADRE DE COOPÉRATION COMMERCIALE ENTRE LES DÉPARTEMENTS MINISTÉRIELS DU COMMERCE DES DEUX PAYS 

Dans ce cadre, il serait judicieux d'évoquer l'opportunité d'un Protocole d'Accord - cadre de coopération commerciale entre les départements ministériels à côté et/ou en lieu et place de la Commission Mixte de Coopération économique et commerciale.

La signature d'un accord de mise en place d'une Commission Mixte n'est pas du ressort du Ministère du Commerce mais plutôt du Ministère des Affaires Etrangères.

2.10.3. PRÉSENCE DE COMMERÇANTS CHINOIS DANS LE SECTEUR DE L'INFORMEL

La présence des commerçants chinois au niveau du micro détail constitue une préoccupation de la plupart des organisations patronales sénégalaises.

Dans le but de réaliser les objectifs visés dans la politique d'urbanisme commercial initiée par le ministère du commerce, cette question doit être posée sur la table des négociations. Il s'agira plutôt d'inciter les autorités chinoises à faire migrer leurs ressortissants vers la création de PMI-PME dans des secteurs de production à haute valeur ajoutée.

2.10.4. NÉGOCIATIONS COMMERCIALES MULTILATÉRALES À L'OMC 

La Chine et le Sénégal appartiennent au G-33 qui fait de la mise en oeuvre de la Clause de sauvegarde spéciale en faveur des pays en voies de développement (PED) et des pays les moins avancés (PMA) son principal cheval de bataille, dans le cadre des négociations post Hong Kong.

Des alliances peuvent également être envisagées sur des questions cruciales telles que la définition des produits spéciaux à protéger, l'érosion des préférences, la facilitation des échanges, le renforcement des capacités de production et d'offre des PED et PMA, le dossier du coton, l'aide au commerce, etc.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.