WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Accès à la microfinance, inégalité et pauvreté en Cote d'Ivoire

( Télécharger le fichier original )
par Ambroise ABANDA
Ecole Nationale Supérieure de Statistique (ENSEA) d'Abidjan-Côte-d'Ivoire en collaboration avec l'Université de Versailles - DESS en Analyses Statistique Appliquées au Développement 2004
  

précédent sommaire suivant

Appel aux couturier(e)s volontaires

5.2 Caractéristiques des chefs de ménage ayant accès au système bancaire classique

L'examen des caractéristiques des chefs de ménage ayant accès au système bancaire classique nous indique ce qui suit :

Par catégorie socio-professionnelle, les cadres se démarquent des autres. Ils sont en effet les plus nombreux parmi tous ceux qui ont accès au système bancaire classique (34,6%), les ouvriers étant les moins nombreux (5,7%).

Pour cet instrument financier, 82,9% c'est-à-dire sur 5 personnes qui y ont accès au moins 4 sont des hommes. Cet instrument financier reste très largement sous-utilisé par les femmes.

Selon le niveau d'instruction, un peu plus de la moitié de ces personnes ont un niveau supérieur alors que ceux qui ont le niveau primaire se chiffrent à 3,5% de même que les analphabètes.

Figure 4 : Répartition des chefs de ménages ayant accès au système bancaire classique

Source : CIRES, Enquête socio-économique des ménages ivoiriens réalisée en 2000 (nos calculs).

5.3 Caractéristiques des chefs de ménage ayant faiblement accès au système financier décentralisé

En considérant le type d'emploi des chefs de ménage, on peut constater que les chômeurs sont carrément exclus du système financier décentralisé. En d'autres termes, ceux qui n'ont pas d'emploi n'effectuent presque pas de transactions avec le SFD et par conséquent ils ne devraient pas bénéficier des microcrédits pour créer un emploi. Le microcrédit s'affiche ainsi comme un instrument inaccessible aux chômeurs qui rêvent s'en servir pour créer un emploi et pouvoir sortir de leur pauvreté.

Les retraités aussi sont peu nombreux parmi ceux qui utilisent les instruments de microfinance (3,8%). Cette situation peut résulter d'une part, de la faible proportion de ceux-ci dans la population et d'autre part, du fait que la plupart d'entre eux (58,6%) ont gardé leurs rapports avec le système bancaire dont ils étaient déjà membres pendant la période de service. Leur âge élevé peut également réduire leurs ambitions par rapport à un éventuel contact avec le SFD.

Comme pour le secteur bancaire classique où elle est estimée à 8,5%, la proportion des entrepreneurs privés dans le portefeuille des microfinanciers est aussi faible (5,8%). Cette faible proportion des entrepreneurs privés dans le système bancaire reste toutefois le fait du poids de ceux-ci dans la population. En effet, l'étude révèle que 65,5% de l'ensemble des entrepreneurs privés utilisent le système bancaire. Leur sous représentativité dans le SFD quant à elle est confirmée puisque par rapport à leur effectif total, seuls 10,3% utilisent le SFD.

De même, étant donné que la majorité effectuent leurs transactions avec le système bancaire, les cadres et les agents de maîtrise sont peu nombreux parmi ceux qui ont des rapports avec le système financier décentralisé (9,1% et 7,3% respectivement). Même en rapportant l'effectif de ceux qui ont accès au SFD dans chaque catégorie à l'effectif total de la catégorie, la proportion reste toujours faible (5,6% et 6,1% respectivement).

Suivant le niveau d'instruction, 9,1% des analphabètes ont accès au SFD. Cette catégorie a la proportion la plus faible par rapport à tous ceux qui ont accès au SFD. En prenant pour base, l'ensemble des analphabètes, la proportion de ceux qui ont accès au SFD se chiffre à 12,8%.

Les femmes semblent aussi faiblement représentées dans ce système. Sur 4 personnes qui utilisent cet instrument, il n'y a qu'une seule femme qui y est présente.

Figure 5 : Répartition des chefs de ménage ayant accès au système financier décentralisé

Source : CIRES, Enquête socio-économique des ménages ivoiriens réalisée en 2000 (nos calculs).

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil




Moins de 5 interactions sociales par jour