WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Accès à la microfinance, inégalité et pauvreté en Cote d'Ivoire


par Ambroise ABANDA
Ecole Nationale Supérieure de Statistique (ENSEA) d'Abidjan-Côte-d'Ivoire en collaboration avec l'Université de Versailles - DESS en Analyses Statistique Appliquées au Développement 2004
  

précédent sommaire suivant

5.4 Caractéristiques des chefs de ménage exclus du système financier

Suivant le type d'emploi et sur la base de tous ceux qui n'ont pas accès au système financier dans son ensemble, le secteur informel vient en tête avec une proportion de 36,4%.

Il est certes vrai que le secteur informel a l'un des poids les plus élevés dans le portefeuille du SFD (32,7%) après le secteur privé (48%), cependant l'étude montre que ce secteur reste assez mal encadré par les microfinanciers. En fait, si l'on considère l'ensemble des chefs de ménage acteurs de ce secteur, plus de la moitié (57,4%) parmi eux n'ont accès à aucun instrument financier alors que seul le quart accède au SFD.

En revanche le secteur public bénéficie d'un accès plutôt facile au système financier et ceci est valable pour presque tous les chefs de ménage appartenant à ce secteur. On note curieusement une forte proportion des acteurs du secteur privé parmi ceux qui n'ont pas accès au système financier. En effet, parmi ces derniers, 27% sont du secteur privé et mieux encore, 36% des acteurs du secteur privé sont exclus du système financier.

La dotation en capital humain appréhendée ici par l'appartenance à une association et l'exercice de la pluri-activité militent en faveur de l'accès au système financier. En revanche, les chefs de ménage exclus du système financier sont majoritairement ceux qui n'appartiennent à aucune association (51%) ou n'ont pas plus d'une activité (85%).

Figure 6 : Répartition des chefs de ménages exclus du système financier

Source : CIRES, Enquête socio-économique des ménages ivoiriens réalisée en 2000 (nos calculs).

Cette description conduit à rechercher, à l'aide d'un modèle économétrique, le lien entre la pauvreté et l'accès au système financier en général et au SFD en particulier. Ainsi convient-il tout d'abord d'analyser la relation entre l'inégalité et accès au système financier.

CHAPITRE VI : INTERRELATIONS ENTRE PAUVRETE, INÉGALITÉ ET ACCES A LA MICROFINANCE

La relation entre l'inégalité et l'accès au système financier est examinée à l'aide de la courbe de Lorenz et de l'indice de GINI. Cette approche procède par la détermination des déciles des chefs de ménage classés suivant l'ordre croissant de leurs revenus28(*) et les pourcentages de revenus y relatifs.

Dans la littérature, il est souvent reconnu que la croissance peut cohabiter avec la pauvreté si des politiques de répartition appropriées ne sont pas mises en application. Une telle situation se traduit souvent généralement par une accentuation ou une stagnation des inégalités des revenus. De même, une répartition plus équitable du revenu national d'une année à l'autre entraîne une réduction de la pauvreté29(*).

* 28 Ces revenus sont estimés par les dépenses totales du ménage.

* 29 Cameroun, ''Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté'' (DSRP), avril 2003, p.16.

précédent sommaire suivant