WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Accès à la microfinance, inégalité et pauvreté en Cote d'Ivoire

( Télécharger le fichier original )
par Ambroise ABANDA
Ecole Nationale Supérieure de Statistique (ENSEA) d'Abidjan-Côte-d'Ivoire en collaboration avec l'Université de Versailles - DESS en Analyses Statistique Appliquées au Développement 2004
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

6.1 Inégalité et accès au système à la microfinance

A la lecture des résultats de l'enquête, on constate dans l'ensemble de la population étudiée une distribution des revenus fortement inégalitaire. Ces résultats peuvent être lus à de la courbe de Lorenz pour chacune des sous populations et pour l'ensemble.

Dans la sous population des chefs de ménage ayant accès au système bancaire classique ainsi que dans la sous population n'ayant accès à aucun instrument financier, la distribution des revenus semble assez proche de celle de l'ensemble de la population. Les trois courbes de Lorenz y relatives sont très voisines.

En revanche, la figure 7 ci-après montre assez clairement que la distribution des revenus est moins inégalitaire chez les ménages ayant accès au système financier décentralisé que chez les autres. On peut donc penser que l'accès au SFD peut permettre de réduire efficacement l'inégalité en Côte d'Ivoire.

Les valeurs de l'indice de GINI calculées confirment ces résultats. En effet, l'indice de GINI calculé en prenant tous les chefs de ménage de la population étudiée se chiffre à 0,666. Ce résultat est le même lorsqu'on considère les chefs de ménage n'ayant accès à aucun instrument financier. Cet indice baisse légèrement lorsqu'on se trouve dans le groupe des chefs de ménage ayant accès au système bancaire classique et se chiffre à 0,644.

En se limitant aux chefs de ménage ayant accès au SFD, on peut constater que l'indice des inégalités diminue d'un tiers par rapport aux chefs de ménage n'ayant accès à aucun instrument financier. Dans ce dernier cas, sa valeur est estimée à 0,437.

Si la pénétration de la microfinance dans un village qui initialement évoluait entièrement hors du système financier devenait totale de sorte que tous les chefs de ménage finissent par y adhérer, on pourrait ainsi s'attendre à ce que les inégalités diminuent du tiers, toutes choses étant égales par ailleurs.

Figure 7: Courbe de Lorenz selon l'instrument financier des chefs de ménage

Source : CIRES, Enquête socio-économique des ménages ivoiriens réalisée en 2000 (nos calculs).

Toutefois, si l'accès à la microfinance peut contribuer à la réduction des inégalités, cela n'implique pas forcement qu'il puisse réduire la pauvreté. En effet, les travaux de Kuznets nous rappellent que la réduction des inégalités ne garantit pas nécessairement la réduction de la pauvreté et que l'accroissement des inégalités peut plutôt conduire, à long terme, à la croissance et induire par la suite la réduction de la pauvreté. Nous essayons donc par la suite d'analyser la relation entre la pauvreté et l'accès au système financier et en particulier à la microfinance.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour