WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Etude diagnostique de l'hypetrophie ventriculaire gauche à l'électrocardiographiue, à la radiographie et à l'échocardiographie chez les patients hypertendus de Kinshasa

( Télécharger le fichier original )
par Jacques MALONGA
Université de Kinshasa - Spécialiste en Radiologie 2002
  

précédent sommaire suivant

1.2. HYPERTROPHIE VENTRICULAIRE GAUCHE (HVG)

L'hypertrophie ventriculaire gauche est considérée comme une conséquence de l'HTA prolongée et les autres causes sont l'âge, l'obésité et les sports.

On parle d'HVG échographique :

- lorsque les épaisseurs du septum interventriculaire et de la paroi postérieure du ventricule gauche sont supérieures à 11 mm à la fin de la diastole;

- lorsque la masse ventriculaire gauche est supérieure ou égale à 120 gr/m2 (valeur normale : 70 + 25 gr/m2 ) en tenant compte du fait que cette masse ventriculaire est variable chez le sujet normal en fonction du sexe, de la race et de l'âge ;

Il existe plusieurs définitions de l'HVG radiologique. En épidémiologie, on utilise le rapport cardio-thoracique classique ou on calcule le volume cardiaque sur base de radiographie de face et de profil.

Il existe plusieurs définitions de l'HVG électrocardiographique, essentiellement basées sur les critères de voltage selon les dérivations considérées, mais aussi sur des critères de « strain» (anomalies du segment ST et de l'onde T) tel que rappelés par Odia et al (8).

Les travaux récents confirment la gravité de l' HVG détectée à l'échocardiographie (23,25). Sa présence multiplie par 6 le risque de mort subite de cause cardio-vasculaire (26) lorsqu'elle se manifeste par des signes électriques. L'HVG est responsable de coronaropathies, d'un risque accru d'arythmies et de morts subites. Il s'agit donc d'un marqueur de risque beaucoup plus important, même s'il ne s'agit que des petites modifications de la dépolarisation..

Messerli (27) souligne l'augmentation très significative de la fréquence de l'extrasystole ventriculaire lorsqu'il existe une HVG.

L'HVG est fréquente dès les premiers stades de l'HTA, chez les adolescents hypertendus, mais aussi dans l'HTA limite (27) et dès le stade de l'hypertrophie auriculaire gauche à l'ECG (28,29).

Lorsqu'il y a surcharge tensionnelle, il est essentiel que la tension de la paroi ventriculaire augmente. La tension n'est pas seulement fonction de la pression mais aussi du diamètre et de l'épaisseur de la paroi. Lorsque la tension de la paroi augmente, le myocyte réagit par l'opposition parallèle de nouvelles myofribrilles. La paroi s'épaissit et sa tension a tendance à se normaliser.

Ce processus a une expression variable selon le mécanisme causal : la paroi est si épaisse que sa tension est inférieure à la normale et donc l'hypertrophie dont souffrent les patients avec sténose aortique ne disparaît pas après chirurgie des valvulopathies. Un hypertrophie marginale est à l'origine d'une tension insuffisante de la paroi : on remplace la valve mais l'hypertrophie persiste.

L'hypertrophie à donc pour but de réduire la tension de la paroi ( 27 ).

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.