WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Facteurs de risque cardiovasculaire, maladies cardiovasculaires et gradient social en milieu professionnel (cas de la Société Nationale d'Electricité)

( Télécharger le fichier original )
par Joséphine NKOY BELILA
Université de Kinshasa (RD CONGO) - Spécialiste en médecine interne 2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.2.2 Le tabagisme et l'alcoolisme

La prévalence du tabagisme dans cette population active en milieu de travail est de 9,3%. Cette prévalence est de loin inférieure à la prévalence du tabagisme dans la communauté générale de la ville de Kinshasa estimée en 1998 à 23,6% (88) et en l'an 2000 à 49% (89).

La différence des échantillons étudiés serait à l'origine de la différence de taux de prévalence du tabagisme avec une population de plus de 15 ans dans la communauté générale mais de plus de 25 ans dans la présente étude.

Aucune femme ne fume dans la présente étude, confirmant les données de la communauté générale ou neuf hommes contre une femme, fument la cigarette (86). Ces données sont en contradiction avec les données relatives au tabagisme en relation avec le paramètre démographique des pays développés où les femmes fument plus que les hommes (90). Le courant féministe des pays développés et la libération de la femme dans les pays développés seraient peut-être à la base de la prépondérance féminine dans le tabagisme. Pour des raisons culturelles, les pays en voie de développement comme le Congo-Kinshasa continuent à observer une très grande prévalence des hommes fumeurs (91, 92). La consommation des cigarettes des africains de ville est en progression régulière notamment chez les adolescents et les adultes jeunes (12).

Les sujets sédentaires fument autant que leur homologue avec activité physique élevée. Les fumeurs pèsent moins que les non fumeurs. Ceci est en conformité avec l'effet anorexigène bien connu du tabac (93). L'effet anorexigène du tabac était utilisé à visée publicitaire aux Etats-Unis, puisque un gros fumeur brûle quotidiennement 300 calories supplémentaires (93). Le sevrage du tabagisme a souvent comme effet un gain de poids: la fumée de la cigarette provoque diverses maladies du tube digestif et surtout de l'estomac (94).

La présente étude confirme que le tabagisme est un phénomène de société renforcé par l'urbanisation et l'industrialisation.

La présente étude confirme avec plus de robustesse statistique l'association significative existant entre tabagisme et alcoolisme dans la ville de Kinshasa rapportée déjà par Longo-Mbenza (89). Dans la population au travail de cette étude, le risque d'être fumeur est multipliée par 22 en cas d'alcoolisme, alors qu'il est multiplié par 4 dans la population générale kinoise (89). L'influence de la vie en société suggère que les fumeurs ont tendance à se partager la cigarette et une tournée de bière ou d'autres alcool. Le revenu de la population au travail peut expliquer cette grande marge en comparaison avec la population générale globalement chômeur et dans la pauvreté. Les données du tabagisme de la présente étude, confirmant certaines études africaines (16) et infirmant d'autres études africaines ainsi que la majorité d'études des pays développés (30, 34, 36-37, 39-41, 95) sont en contradiction avec l'épidémiologie de maladies cardio-vasculaires. En effet, il y avait autant des fumeurs chez les cas d'HTA, de diabète sucré, de séquelles d'infarctus du myocarde, d'insuffisance coronaire, d'HVG et les témoins.

La consommation journalière de cigarette très faible (2 tiges/jour) dans la présente population relativement jeune pourrait expliquer l'absence de l'influence du tabagisme sur les maladies cardio-vasculaires. La consommation journalière modérée et légère d'alcool(2 bouteilles de bière) pourrait jouer aussi un effet protecteur dans cette population (54-55, 96).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net