WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Facteurs de risque cardiovasculaire, maladies cardiovasculaires et gradient social en milieu professionnel (cas de la Société Nationale d'Electricité)

( Télécharger le fichier original )
par Joséphine NKOY BELILA
Université de Kinshasa (RD CONGO) - Spécialiste en médecine interne 2002
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

4.3.3 Prévalence de l'hypertension artérielle et stress

La prévalence habituelle de l'HTA chez l'adulte en Afrique sub-saharienne définit selon les critères OMS/I.S.H est de 8-10% dans les communautés rurales et atteint 10-12% dans les populations urbaines (11, 13). En ce qui concerne l'HTA modérée à sévère, les études l'évaluent autour de 20% de la population hypertendue étudiée (11) alors qu'elle est seulement de près de 6% dans la présente étude. La prévalence de l'HTA estimée est de 16,7%. Cette prévalence parait plus élevée que celle de la population africaine générale. La présente prévalence est difficilement comparable, en dépit de critères identiques de définition de l'HTA, à la prévalence de 26% rapportée en 1994 dans la même entreprise par Mbala (15), à celle de 29,7% au sein de travailleur ivoirien au port d'Abidjan (14) et aux prévalences respectives de 7,4% et 10,2% des hommes et des femmes travailleurs sénégalais (117). Il faut souligner que l'étude de Mbala (15) et l'enquête ivoirienne se sont déroulées au sein d'un échantillon non-aléatoire.

Contrairement aux données de Mbala, repartissant les employés de la SNEL en deux catégories (cadre et subalterne) ne précisant pas les prévalences d'HTA de chaque catégorie mais le P.A en position assise plus élevé chez les cadres que chez les subalternes (15), la présente étude repartit les employés de la SNEL en tertille tenant en compte une approche multiparamétrique des variables socio-démographiques. De ces trois catégories, comme souligné plus haut, en relation avec la consommation d'alcool, le niveau socio-économique faible et élevée sont de facteurs de risque associés à l'HTA. Ces données confirment l'étude sénégalaise qui identifie l'âge, l'analphabétisme, la catégorie professionnelle et le stress lié aux conditions de travail comme facteurs de risque de P.A élevée.

L'association curvilinéaire existant entre l'HTA et le niveau socio-économique contraste donc avec le paradoxe décrit chez les Noirs en Afrique subsaharienne et chez les Noirs au Blancs des Etats-Unis (9, 11): faible prévalence de l'H.T.A chez les Noirs Africains ayant un faible revenu (105, 118), mais prévalence élevée de l'HTA dans le groupe de bas niveau socio-économique de Blancs ou de Noirs Américains (118). L'explication de ce paradoxe intéressant entre les études antérieures africaines et celle du noir américain reste à élucider. Par contre l'association curvilinéaire entre l'HTA et le niveau socio-économique, démontrée dans la présente étude, peut s'expliquer par l'adoption progressive d'un mode de vie occidentale des migrants et des non-migrants vivant en milieu urbain de Kinshasa et ayant des professions de bureau, l'alcoolisme, le tabagisme, l'inactivité physique, le stress, l'âge et autres variables de risque d'HTA.

Il est curieux de noter l'absence de l'influence du sexe sur la prévalence de l'HTA dans la présente étude: l'explication viendra de l'analyse détaillée des données de ce travail. Mais l'hérédité interfère avec le sexe dans la présente étude: les antécédents d'HTA chez les ascendants sont plus rapportés par les femmes que par les hommes. D'ailleurs le risque d'HTA est triplé en cas d'histoire d'HTA chez les collatéraux.

La fréquence cardiaque , risque cardio-vasculaire bien établi chez les congolais (47) est plus élevée chez les hypertendus que chez les non-hypertendus. Les sujets stressés rapportent plus d'antécédents d'HTA chez les ascendants que les non-stressés. La présente étude démontre que le statut socio-économique et la vie en milieu urbain de Kinshasa (condition de locataire, incongruité au mode de vie) est une source de stress.

Il existe un désaccord entre la position sociale et le comportement social, désaccord étant une cause de stress corrélée à l'élévation de la pression artérielle (11). Il n'est pas aisé d'établir si l'action de ces facteurs psycho-sociaux sur la P.A se réalise directement par le système nerveux autonome (fréquence cardiaque élevée, glycémie élevée) ou indirectement par modification des habitudes alimentaires sous forme de consommation excessive de sel (73) ou d'alcool et de tabagisme. Après migration, la rupture de la niche écologique avec modification culturelle telle que décrite par CRUZ-COKE au sein d'une population d'habitants de l'Ile de Pâques (119), déclenche la pathogénie de l'élévation de la pression artérielle s'il n'y a pas d'adaptation.

En effet, le stress peut être défini comme une réponse de l'organisme à un ensemble de demandes qui mettent en jeu les réponses adaptatives de l'individu (120). Le stress est conceptuellement composé de quatre parties qui sont: les stresseurs potentiels, les réactions, les conséquences et les médiateurs. Les stresseurs potentiels sont les événements, et les conditions qui peuvent entraîner des réactions physiques et psycho-sociales. les réactions sont les réponses biologiques et psycho-sociales aux stresseurs. Les conséquences sont les effets à long terme des réactions. Les médiateurs sont de barrières génétiques, psychologiques sociales et physiques qui peuvent compenser ou neutraliser l'impact du stress. Parmi les médiateurs, il y a le support social (solidarité africaine légendaire), le contrôle de soi et la capacité à faire face (coping). Le stress chronique peut être conjugal (excès de femmes non mariées), familial, professionnel et financier.

Dans la présente étude, le stress est associé directement au niveau socio-économique. Les valeurs les plus élevées proches de 90 % se trouvant dans la catégorie du niveau socio-économique élevé. Il convient cependant de souligner que le stress est présent dans chaque catégorie socio-économique à raison de plus de la moitié de représentant 56 % de stress au sein du niveau socio-économique faible, 73 % dans le classe moyen et 87 % dans la catégorie niveau socio-économique élevé. L'inadaptation de ces agents avec la vie urbaine ne pas discutable. C'est justement chez les stressés qu'il y a plus d'antécédents d'HTA chez les ascendants. Cette inadaptation des populations africaines rurales après migration en ville a été incriminé dans l'éclosion du stress et des maladies cardiovasculaires tels que l'HTA et l'obésité (10, 11). La présente association positive entre le stress et le niveau socio-économique avait aussi été rapporté dans les années 1980 auprès des employés belges (120). En effet, dans les pays développés le stress corollaire du comportement type A (121) est plus retrouvé chez le sujet à niveau socio-économique élevée (120). Mais après la généralisation de l'épidémie cardio-vasculaire, le stress est devenu l'apanage des individus à niveau socio-économique faible (9). En Côte d'Ivoire , le stress est plus prévalent chez les noirs cadres intellectuels. La présente étude considère le stress comme un ensemble de facteurs psycho-sociaux, de comportements agressifs, ambitieux, de compétition mais aussi négatifs: dépression type B. La dépression et le type de comportement B (anxiété et inhibition sociale) présentent un risque quatre fois plus élevé de mortalité chez les sujets coronariens (16).

Dans un travail très récent, Longo-Mbenza et coll. ont démontré que le sexe masculin, l'âge avancé, le niveau socio-économique faible, la migration, la fréquence cardiaque élevée et l'hyperfibrinémie étaient des facteurs prédictifs significatifs de la mortalité post. AVC chez les congolais (19).

La prise en charge de plus de huit personnes et le statut de migrants de parents prédisent, respectivement, quatre et cinq fois plus de risque de survenue de cardiopathie post-rhumatismale chez leurs enfants (21).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net