WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Union Africaine: Bilan et perspectives (2001-2008)

( Télécharger le fichier original )
par Popaul FALA MAYU MULEEL
Université de Lubumbashi - Licence en relations internationales 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Section 2. LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES AFRICAINES

Les organisations internationales africaines tirent tous leurs origines dans le panafricanisme bien qu'ayant chacune d'elles des particularités propres. Cette section sera consacrée à l'étude des motifs de création, à la structure ainsi qu'à la typologie des organisations internationales africaines.

§1. Motifs de création des Organisations Internationales

Le motif de création des organisations internationales africaines se trouve dans le panafricanisme, qui st une idéologie qui vise la réalisation de l'unité ou l'unification de tout le continent africain afin de rendre à l'homme noir dignité, considération et respect. ^mais en fait, il désigne des courants assez différents selon les sensibilités des promoteurs et selon l'époque à la quelle on le considère.30(*)

Les organisations internationales africaines comme les organisations internationales en général, ont pour cause juridique un acte de doit international public. Ces actes portes des intitulés variables et multiples comme actes constitutifs, chartes, convention, traités, protocoles, arrangements, pactes, des déclarations,...

L'idéologie panafricaine, selon A.P. MENZAN31(*) tend à réaliser l'unité des peuples africains. Il est à l'origine des tentatives d'union du continent africain. Il est affirmé dès le début comme une prise de position antiraciste. IL s'est développé entre les deux guerres mondiales après avoir vu le jour aux U.S.A en passant par l'Angleterre et la France. Sur le continent, cette idéologie portée par Kwame N'KRUMAH, Marcus GARVEY, Georges PADMORE, William DUBOIS, Cheik ANTADIOP,... qui l'ont promu avec Léopold Sedar SENGHOR et Aimé Césaire32(*).

Les panafricanistes affirment la capacité des peuples noirs à se déterminer eux-mêmes, et déjà, visèrent la constitution des états unis d'Afrique par une tendance à conférer la plupart des états africains dès leurs indépendances (Exemple : Conseil étendu 1959-Union des états équatoriaux en 1956 etc....)

Identifié à l'origine comme un mouvement d'émancipation des noirs, de revendication de l'égalité entre noirs et blancs, ce terme désigne présentement des courants culturels et politiques et visera essentiellement l'émancipation des pays africains. Le panafricanisme culturel est caractérisé par la négritude (Expression littéraire, attitude d'auto défense de la civilisation négro africaine « Senghor et Césaire). Le panafricanisme politique a fait prendre conscience d »es conditions difficiles des peuples coloniaux et constituait une plate-forme commune de lutte pour les indépendances nées sur l'union du continent33(*).

Le panafricanisme a évolué jusqu'à la création des organisations internationales africaines (O.I.A.) qui comptent un nombre très variable de membres d'après le degré d'extension ou de perte du statut de membre.

En dépit des différences parfois fondamentales apparues entre les motifs de création des O.I.A., celles-ci sont unies par les considérations tirées de leur fondement commun. Par delà la diversité des motifs ayant inspiré la création des O.I.A., il s'avère que du point de vue sociologique, l'entreprise politique d'organisation continentale est déterminé au moins par des facteurs complémentaires à savoir, des conditions naturelles favorables, une expérience historique de regroupement hégémonique et une idéologie panafricaine multiforme34(*).

Ceci nous permet d'entamer le paragraphe suivant consacré à la typologie des organisations internationales africaines en la démarquant de la typologie des organisations internationales au sens large.

* 30 KADONY, N.K., Op. Cit, p.75

* 31 MENZAN, A.P., Op. Cit.

* 32 MENZAN, A.P., Op. Cit.

* 33 IDEM,

* 34 KADONY, N.K., Op. Cit, p. 75

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net