WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Union Africaine: Bilan et perspectives (2001-2008)

( Télécharger le fichier original )
par Popaul FALA MAYU MULEEL
Université de Lubumbashi - Licence en relations internationales 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

§2. L'OUA et l'intégration des Etats membres

L'organisation de l'unité africaine (O.U.A.) a été moins performante dans le domaine économique. Ses actions au plan du développement économique du continent ont été très maigres avant l'adoption du plan d'action de Lagos (P.A.L.) le 28 Avril 19800

Ce plan est en approche régionale de grande portée qui est essentiellement basée sur l'autosuffisance collective en s'articulant autour d'actions africaine dynamique et indépendante tendant vers l'établissement d'un marché commun africain qui déboucherait à la communauté économique africaine.

Le P.A.L. encourage et préconise la création des groupes régionaux pour cerner la problématique de la crise en afrique. Le financement de l'organisation de l'unité africaine provenait de ses membres. Chaque état était déterminé en fonction d'un barème établie. Aucun état membre ne pouvait contribuer avec plus de 10% du budget annuel de l'organisation pour éviter l'hégémonie d'un état membre ; montant qui s'élevait à 30 millions de dollars US47(*).

L'O.U.A. avait créée par ailleurs un certain nombre de fonds spéciaux :

Ø Le fonds spécial d'assistance d'urgence pour la lutte contre la famine et la sécheresse en Afrique ;

Ø Le fonds culturel africain ;

Ø Le fonds de l'O.U.A. pour la paix.

§3. L'OUA et la protection des droits humains

Le 10 septembre 1969, les états africains ont adoptés la convention de l'O.U.A. sur les réfugiés, le droit d'asile, un traitement non discriminatoire, le rapatriement volontaire et à leur octroyer des titres de voyage.

En Juin 1981, l'O.U.A a adopté la charte africaine des droits de l'homme et des peuples. Cette charte est entrée en vigueur le 21 octobre 1986 après sa ratification. Elle relie le concept de droits de l'homme à celui de droit des peuplements et droits des peuples. Elle stipule que les droits civils et politiques sont indissociables des droits économiques et socioculturels et que la sauvegarde de ces droits est confiée à la commission africaine des droits de l'homme et des peuples.

La charte africaine des droits et du bien être de l'enfant a été adoptée par l'O.U.A en juillet 1990.

L'O.U.A a mise en place des législations fortes qui, malheureusement, n'ont pas été scrupuleusement respectées ; car l'Afrique a connu beaucoup de cas de violation des droits humains et, cette situation n'est pas encore été classée dans les oubliettes.

Ces éléments ci hauts examinés, peuvent nous permettre à aborder notre troisième section consacrée, elle, à l'étude sur l'union africaine.

* 47 MENZAN, A.P., Op. Cit.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net