WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Union Africaine: Bilan et perspectives (2001-2008)

( Télécharger le fichier original )
par Popaul FALA MAYU MULEEL
Université de Lubumbashi - Licence en relations internationales 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

DU BILAN DE L'UNION AFRICAINE

Ce chapitre, comme nous l'avons noté dans les prolégomènes de ce mémoire, essaie de dresser un bilan global sur l'action de l'union Africaine.

Pour cela, nous traiterons préalablement de l'action de l'union Africaine avant de tabler sur les réalisations et les difficultés de l'organisation panafricaine.

Section 1. L'ACTION DE L'UNION AFRICAINE

Cette section traitera de quelques aspects sur l'union Africaine qui éclairera les lignes qui suivent.

§1. La Politique de l'Union

L'union africaine, symbole d'un petit panafricanisme rénové, constitue l'instrument stratégique de l'Afrique pour relever les défis du 21è siècle. Elle se nourrit de plusieurs sources conceptuelles et programmatiques parmi lesquelles on doit citer :

· La Charte de l'O.U.A. (1963) et les grandes décisions qui ont jalonné l'$histoire de l'O.U.A. ;

· Le plan d'action de Lagos (P.A.L) adopté en Avril 1980 par le sommet extraordinaire de l'O.U.A. qui n'a pu connaître un début d'exécution ; la plupart des Etats africains ayant été obligés de s'engager dans des programmes de stabilisation et d'ajustement structurel ;

· Le Traité d'Abuja adopté en 1961, qui préconise l'intégration économique du continent pour promouvoir le développement ; la mise en place de la communauté économique Africaine sur base des communautés économiques régionales panafricain, de la cour de justice et de l'ECOSOC, la naissance de la charte africaine des droits de l'homme et des peuples ;

· La déclaration d'Arusha (1990) sur la participation populaire au développement ;

· La Conférence sur la sécurité, stabilité, développement et coopération en Afrique (CSSDCA 2000) qui a adopté un mémorandum sur la participation de la société civile, sur la transparence et sur les principes d'action dans quatre domaines clés dénommés « Les quatre calebasses » :

1. Sécurité collective ;*

2. Stabilité : Etat de droit de l'homme, démocratie, etc....

3. Développement : Promotion de la coopération et intégration économique ;

4. Coopération : Les Etats membres doivent agir conjointement et collectivement.

· Le NEPAD (2001) qui vise à bâtir un partenariat pour le développement entre divers acteurs de la vie nationale d'une part, être les dirigeants africains et la communauté Internationale de l'autre.

§2. La Diplomatie Préventive

L'union Africaine se veut instituer en Afrique, une société non conflictuelle. Elle a toujours été présente (Depuis l'époque de l'O.U.A.), dans toutes les régions en crise.

L'organisation panafricaine s'affiche comme un extincteur des flammes de guerres en Afrique. Cela se fait par l'envoie des émissaires de l'union Africaine dans la perspective de calmer les tensions entre belligérants.

Cette diplomatie préventive de l'union Africaine est une coopération pour le maintien conservatoire, non coercitive menées sur base d'un consensus dès qu'un conflit mineur est localisé. Cela se caractérise ainsi par l'envoie des missions de maintien de la paix si besoin il y a.

Lors des sommets de l'union Africaine, il est aussi pris les décisions et déclarations allant dans le sens d'inciter les états en conflits d'harmoniser leurs points de vue notamment par la négociation et les autres moyens pacifiques.

Durant les assises du sommet de l'union Africaine tenu à Addis-Abeba, le nouveau secrétaire général de l'O.N.U. Ban KI-MOON qui a rehaussé de sa présence ; a appelé le président Soudanais Omar EL-BECHIR à appliquer ses promesses sur le Darfour et souhaité qu'une force hybride O.N.U-U.A soit déployé dans cette région de l'Ouest du Soudan51(*).

Plusieurs décisions et déclarations allant dans le sens du renforcement de la coopération et l'intégration régionales et sous-régionales, ont été également prises par l'union Africaine pour dissuader toute velléité belliqueuse entre pays d'Afrique.

* 51 http ;//www.french.xinhuanet.com/french du 28 Janvier 2008

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net