WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Union Africaine: Bilan et perspectives (2001-2008)

( Télécharger le fichier original )
par Popaul FALA MAYU MULEEL
Université de Lubumbashi - Licence en relations internationales 2008
  

précédent sommaire suivant

3. L'union Africaine et le G8

La relation U.A-G8 se caractérise par une demande permanente de soutien des pays les plus industrialisés au pays pauvres d'Afrique pour soit soutenir les opérations de maintien de la paix ou d'apporter de l'aide humanitaires dans de régions en crises, ou encore financer les plans de développement pour l'Afrique.

Le G8 a annoncé le vendredi 08 juin 2007, qu'il dégageait 60 milliards de dollars pour combattre, en priorité sur le continent Africain, le SIDA, la tuberculose et la malaria65(*).

4. L'Union Africaine et la France

La coopération entre la France et l'Afrique se présente comme un avantage considérable pour le continent noir. Cette coopération se déroule à travers quatre canaux à savoir :

· Dans le système des Nations Unies et la résolution des crises ;

· Dans le cadre de l'union Européenne en matière de paix et de sécurité ainsi que dans le domaine du développement ;

· Dans le cadre du G8 et ;

· A titre Bilatéral66(*).

a) Dans le système des Nations Unies

Dans ce domaine d'intervention, la France soutient la construction régionale Africaine :

· En rappelant le rôle dévolu, dans le respect de la charte, aux organisations régionales dans le maintien de la paix ;

· En prônant une représentation de l'Afrique au conseil de Sécurité, dans le cadre des travaux actuels sur la reforme des Nations Unies ;

· En promouvant un engagement systématique d'organisations régionales africaines dans le règlement des crises, sur le terrain et dans les négociations.

b) Dans le cadre de l'Union Européenne

En matière de paix et de sécurité, en 2004, la France a soutenu l'adoption de la facilité de paix. D'un montant de 250 M€, elle est financée sur le 9ème F.E.D au profit de l'Union Africaine ainsi qu'aux organisations régionales. La France peut être mobilisée pour les opérations de maintien de la paix et pour les opérations de maintien de la paix et pour des actions de renforcement des capacités.

Par ailleurs, la France a soutenu l'adoption des lignes directives sur sa politique Européenne de sécurité et de défense (PESD) fin 2004, qui accordent un large soutien à un partenariat avec les O.I.A. Ainsi, sur le terrain, l'union européenne a pu accompagner l'union Africaine dans le déploiement et la montée en puissance de l'opération AMIA au Darfour.

Il faut signaler que l'Union Européenne a été présente en RD Congo pour accompagner le processus de transition (EUSEC, audit des forces de sécurités, EUPOL, Formation d'unités de police intégrées ; EUFOF pour la sécurisation du processus électoral).

La réunion, début octobre 2006 à Addis-Abeba du collège conjoint des commissaires U.E/UA, sera l'occasion d'officialiser une décision européenne de financement d'un montant de 55 millions d'Euro, très largement consacré au renforcement des capacités de gestion de l'Union Africaine67(*).

Dans le domaine de l'enveloppement la France a été le deuxième contributeur du 9ième F.E.D. Elle soutien la conclusion d'accords de partenariat entre l'U.E et les O.I.A et elle participe activement au dialogue E.U/Afrique.

* 65 GBADAMASS, F., « Panafricanisme-développement » in EDITO du vendredi 8 juin 2007, voir www.edito.com

* 66 Plan stratégique de la commission de l'Union Africaine, mai 2004, mis à jour le 04.10.2006.

Voir www.africa-union.org.

* 67 www.africa-union.org

précédent sommaire suivant