WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Union Africaine: Bilan et perspectives (2001-2008)

( Télécharger le fichier original )
par Popaul FALA MAYU MULEEL
Université de Lubumbashi - Licence en relations internationales 2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

§2. La Problématique de Financement des projets

L'Union Africaine est dotée d'une structure coriace qui peut conduire au développement du continent. Malheureusement, elle constitue encore un créneau de la vulnérabilité sociale et économique qui s'exprime par la carence des capitaux nécessaire à la réalisation des objectifs.

La faiblesse économique de l'Union Africaine est due aussi et surtout au manque de payement des cotisations des Etats membres de l'organisation. Cette situation déplorant bloque malheureusement le fonctionnement de cette organisation et retarde de décollage du continent.

Pour son décollage du NEPAD, il faut au moins 22 milliards de dollars Américains mais, faute des moyens, ce programme socio-économique du continent n'est pas toujours lancé. Un autre problème est le départ des initiateurs du Nepad (OBASANJO du Nigeria) ainsi que la fin du mandat des présidents MBECKI et WADE risque de faire resurgir la crainte de voir ces pères fondateurs, emmené avec eux, ce vaste projet.

§3. Querelles de leadership

Le leadership peut se définir par la relation dans laquelle une personne (le chef) influence d'autres personnes (les subordonnées) pour qu'elles travaillent ensemble et de plein gré à des taches liées les unes des autres afin d'atteindre les objectifs souhaités, par le chef et par le groupe72(*).

Il peut également se définir comme la capacité de persuader les autres gens à suivre les objectifs poursuivis avec enthousiasme, ce qui exige une impulsion individuelle.

Au sein des organisations internationales, la question de leadership pose problème en vertu du principe d'égalité souveraine entre Etats (Un Etat, une voix). Dans certaines organisations internationales, cette règle est tempérée par une autre « La proportionnalité » qui, tout en admettant la représentation égale, ne fait pas obstacle à ce que le nombre des voix de chaque membre varie selon sa capacité de participation au budget de l'organisation. (Exemple de la Banque Mondiale). Dans ce cas, on parle de vote pondéré73(*).

Dans le système de l'O.U.A., pour éviter les conflits de leadership, la constitution prévoyait que chaque Etat était déterminé en fonction d'un barème établit. Aucun Etat ne pouvait contribuer à plus de 10% du budget annuel de l'organisation. Cette mesure évitait l'hégémonie d'un Etat membre qui pourrait se fonder sur sa participation importante au budget.

Dans le cadre de l'Union Africaine, plusieurs chefs d'Etats et des gouvernements se disputent la place de leader au sein de l'organisation panafricaine. Cette place est réclamée par au moins cinq Etats qui payent régulièrement les cotisations, soit 75% du budget de l'Union Africaine et le Sénégal. Ces cinq Etats sont : l'Egypte, la Libye, le Nigeria, l'Afrique du Sud et l'Algérie.

Cette question de leadership crée une divergence des points de vue sur la marche à suivre « Afrique politique ou Afrique Economie ». Et, cette situation retarde le décollage de l'Union Africaine qui se veut porteuse des solutions.

* 72 MUKENDI, M., Notes du cours de fonction de commandement, I.S.E.S, L2 I.S.G.E.A., 1993-1994

* 73 LUNDA, B., Op. Cit., p. 78.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net